Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 juillet 2013

Neuf jeunes du Val-Fourré se lancent dans la théâtre : Illumination(s) à voir dans le Off à Avignon

Le festival Off d'Avignon débute officiellement aujourd'hui. La semaine dernière, j'ai pu assister à Mantes-la-Jolie à la dernière répétition de la pièce Illumination(s) d'Ahmed Madani dans le cadre d'un reportage pour France 3 Ile-de-France.

Pour créer cette pièce, le metteur en scène a travaillé avec neuf jeunes du quartier du Val-Fourré. Neuf jeunes  qui, pour la plupart, ne connaissaient rien au monde du théâtre mais qui se sont pliés aux exigences de la scène. Une bien jolie rencontre. Je n'ai pas encore vu la pièce dans son intégralité mais les quelques extraits aperçus donnent envie. Je vous laisse juger de cela au travers de ce reportage : 

 

 

Illumination(s) texte et mise en scène Ahmed Madani.  Avec Boumes, Abdérahim Boutrassi, Yassine Chati, Abdelghani El Barroud, Mohamed El Ghazi, Kalifa Konate, Eric Kun-Mogne, Issam Rachyq-Ahrad. Au Théâtre des Halles - Rue du Roi René à Avignon. Du 6 au 28 juillet 2013 (relâche le 17 juillet)

A lire aussi 
Avignon OFF : les pièces déjà vues que l'on vous conseille vivement
Avignon OFF : Ali Bougheraba nous raconte L'Odyssée de la moustache au Théâtre du Chêne noir 
Avignon OFF / Il était une fois ... Le Petit Poucet : le spectacle pour enfant à voir absolument

 

19 mai 2013

Michel Fau remet Montherlant sur le devant de la scène avec "Demain il fera jour" au Théâtre de l'Oeuvre

Les pièces d'Henry de Montherlant sont rarement jouées aujourd'hui. La cause ? Probablement le positionnement politique de Montherlant, un peu trop à droite dans le paysage théâtral. Un dédain qu'on ne peut que regretter en voyant ce Demain il fera jour, mis en scène par Michel Fau. La pièce, suite de Fils de personne (1943), est actuellement à l'affiche au Théâtre de L'Oeuvre. 


La pièce fut créée quelques années après la Seconde Guerre Mondiale, en 1949. A l'époque, elle ne sut touver un écho favorable. Personne ne voulait entendre une telle histoire, les plaies étaient encore trop vives, les tensions toujours palpables entre ceux qui avaient résisté et ceux qui n'avaient rien fait.


Juin 1944. Georges Carrion (Michel Fau) est avocat. Pas vraiment collabo mais pas résistant non plus. Lorsque son fils de 17 ans (Loïc Mobihan) lui demande son feu vert pour entrer dans le Résistance, sa première réaction est un refus ferme. Pourquoi risquer sa vie, pourquoi se battre ? Les idéaux, visiblement ne font pas partie de son raisonnement. Carrion a défendu un Allemand durant l'Occupation et il comprend peu à peu qu'on pourrait bien lui reprocher cela, une fois la France libérée ... alors il fait volte-face : un fils résistant, ça lavera les "erreurs" du père.


Michel Fau a su créer une atmosphère oppressante grâce à un décor surrané et un éclairage façon sépia comme vous pouvez le voir ci-dessous dans le reportage que j'ai eu le plaisir de tourner pour France 3 Ile-de-France (notez au passage que la caméra encaisse assez mal l'éclairage orangé de la pièce)



Léa Drucker était l'invitée de Jean-Noël Mirande sur France 3 Ile-de-France samedi 18 mai 2013 pour présenter cette pièce. 



La pièce, très sombre, est fascinante : les rapports filiaux au sein de cette famille nous interpellent encore aujourd'hui, au delà du contexte historique. L'interprétation est irréprochable et le tout jeune Loïc Mobihan est à la hauteur de ses ainés. A 19 ans, il vient de réussir le concours d'entrée au Conservatoire national supérieur d'art dramatique. Talent à suivre, donc, et pièce à voir !


Demain il fera jour de Henry de Montherlant, mise en scène Michel Fau. Avec Léa Drucker, Michel Fau, Loïc Mobihan et Roman Girelli. Au Théâtre de l'Oeuvre, à 21h du mardi au samedi, matinées le samedi à 18h et le dimanche à 16h. Réservations : 01 44 53 88 88

04 novembre 2012

Pierre Niney et Christian Hecq dans "Un chapeau de paille d'Italie" désopilant à la Comédie-Française

"Je me disais comme ça :
"Mon Dieu ! qu'est-ce que je vais donc faire
de ma soirée ? "

Lorsque l'on va voir une pièce de Labiche, on s'attend forcément à rire... mais cette version d'Un chapeau de paille d'Italie sur la scène du Théâtre Ephémère de la Comédie-Française est plus que drôle : totalement hilarante, du début à la fin.

un chapeau de paille d’italie,eugène labiche,giorgio barberio corsetti,véronique vella,coraly zahonero,jérôme pouly (en alternance),laurent natrella,léonie simaga,nicolas lormeau,gilles david,christian hecq,nâzim boudjenah (en alternance),félicien juttner,pierre niney,adeline d’hermy,danièle lebrun,elliot jenicot,louis arene,théâtre ehémère,comédie-française

Giorgio Barberio Corsetti signe une mise en scène brillante, s'appuyant sur une scénographie ingénieuse et des rythmes musicaux tantôt rock, tantôt d'inspiration jazz manouche. 

On est nous aussi entrainés dans le tourbillon de cette folle journée où Fadinard, qui doit épouser la belle Hélène, part à la recherche d'un chapeau de paille pour remplacer celui que son cheval à manger. Il faut dire que le chapeau appartenait à une "respectable" femme mariée, occupée à la bagatelle avec son amant lorsque l'incident survint. Pour réparer la faute du cheval et sauver l'honneur de la dame, Fadinard se lance  dans une quête à travers la ville, les huit fiacres de sa noce à sa suite. Et puisque c'est la loi du genre, les quiproquos vont, bien entendu, se multiplier.

Fadinard c'est Pierre Niney. Je vous ai déjà parlé de lui à plusieurs reprises sur ce blog, notamment à propos d'une pièce qu'il a écrite et mise en scène : Si près de Ceùta. On a aussi pu le voir la saison dernière dans Une histoire de la Comédie-Française ou dans  Le Jeu de l'amour et du hasard. Le comédien est talentueux, il nous le prouve une fois de plus dans ce rôle, son premier grand rôle à la Comédie-Française en somme. A ses côtés, Christian Hecq campe un beau-père un peu rustre aux mimiques irresistibles. N'oublions pas Véronique Vella dans le rôle de l'épouse volage, Laurent Natrella dans celui de l'amant, Adeline D'Hermy en promise un peu cruche, bien génée par les épingles dans sa robe, ou encore Félicien Juttner, Gilles David... Et puis il y a  la toujours délicieuse Danièle Lebrun sur qui le temps semble n'avoir aucun effet. Les musiciens, les élèves de la Comédie-Française viennent apporter leur contribution à ce charivari.

Au milieu de ce joli bazar, le décor joue lui aussi son rôle. Rien de classique ici. L'appartement de Fadinard est en chantier et les baches en plastiques deviennent autant de ressorts comiques. Au dernier acte, les meubles empilés en quiconce symbolisent au mieux ce chaos. Le tout dans une ambiance seventies jusque dans les costumes.

C'est joyeux, enlevé, rythmé. De quoi nous mettre de bonne humeur pour une semaine au moins. Encore mieux que de la vitamine C pour affronter l'hiver : courez à la Comédie-Française voir Un chapeau de paille d'Italie !

Un chapeau de paille d’Italie, comédie en cinq actes d’Eugène Labiche et Marc-Michel, mise en scène de Giorgio Barberio Corsetti. Avec Véronique Vella, Coraly Zahonero, Jérôme Pouly (en alternance), Laurent Natrella,  Léonie Simaga, Nicolas Lormeau, Gilles David, Christian Hecq, Nâzim Boudjenah (en alternance), Félicien Juttner, Pierre Niney, Adeline d’Hermy, Danièle Lebrun, Elliot Jenicot, Louis Arene, les élèves-comédiens de la Comédie-Française : Laurent Cogez, Carine Goron, Lucas Hérault, Blaise Pettebone, Nelly Pulicani, Maxime Taffanel,  et les musiciens,  Christophe Cravero, Hervé Legeay, Hervé Legeay et Hervé Pouliquen.

Au Théâtre Ephémère de la Comédie-Française, en alternance, jusqu'au 7 janvier 2013.
Réservations au 0 825 10 1680. 

Session de rattrapage : les Editions Montparnasse ont publié, en DVD, une captation très réussie de la pièce, réalisée par Olivier Simonnet (prix de vente : 15 euros).

En voici un extrait :