Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04 novembre 2012

Pierre Niney et Christian Hecq dans "Un chapeau de paille d'Italie" désopilant à la Comédie-Française

"Je me disais comme ça :
"Mon Dieu ! qu'est-ce que je vais donc faire
de ma soirée ? "

Lorsque l'on va voir une pièce de Labiche, on s'attend forcément à rire... mais cette version d'Un chapeau de paille d'Italie sur la scène du Théâtre Ephémère de la Comédie-Française est plus que drôle : totalement hilarante, du début à la fin.

un chapeau de paille d’italie,eugène labiche,giorgio barberio corsetti,véronique vella,coraly zahonero,jérôme pouly (en alternance),laurent natrella,léonie simaga,nicolas lormeau,gilles david,christian hecq,nâzim boudjenah (en alternance),félicien juttner,pierre niney,adeline d’hermy,danièle lebrun,elliot jenicot,louis arene,théâtre ehémère,comédie-française

Giorgio Barberio Corsetti signe une mise en scène brillante, s'appuyant sur une scénographie ingénieuse et des rythmes musicaux tantôt rock, tantôt d'inspiration jazz manouche. 

On est nous aussi entrainés dans le tourbillon de cette folle journée où Fadinard, qui doit épouser la belle Hélène, part à la recherche d'un chapeau de paille pour remplacer celui que son cheval à manger. Il faut dire que le chapeau appartenait à une "respectable" femme mariée, occupée à la bagatelle avec son amant lorsque l'incident survint. Pour réparer la faute du cheval et sauver l'honneur de la dame, Fadinard se lance  dans une quête à travers la ville, les huit fiacres de sa noce à sa suite. Et puisque c'est la loi du genre, les quiproquos vont, bien entendu, se multiplier.

Fadinard c'est Pierre Niney. Je vous ai déjà parlé de lui à plusieurs reprises sur ce blog, notamment à propos d'une pièce qu'il a écrite et mise en scène : Si près de Ceùta. On a aussi pu le voir la saison dernière dans Une histoire de la Comédie-Française ou dans  Le Jeu de l'amour et du hasard. Le comédien est talentueux, il nous le prouve une fois de plus dans ce rôle, son premier grand rôle à la Comédie-Française en somme. A ses côtés, Christian Hecq campe un beau-père un peu rustre aux mimiques irresistibles. N'oublions pas Véronique Vella dans le rôle de l'épouse volage, Laurent Natrella dans celui de l'amant, Adeline D'Hermy en promise un peu cruche, bien génée par les épingles dans sa robe, ou encore Félicien Juttner, Gilles David... Et puis il y a  la toujours délicieuse Danièle Lebrun sur qui le temps semble n'avoir aucun effet. Les musiciens, les élèves de la Comédie-Française viennent apporter leur contribution à ce charivari.

Au milieu de ce joli bazar, le décor joue lui aussi son rôle. Rien de classique ici. L'appartement de Fadinard est en chantier et les baches en plastiques deviennent autant de ressorts comiques. Au dernier acte, les meubles empilés en quiconce symbolisent au mieux ce chaos. Le tout dans une ambiance seventies jusque dans les costumes.

C'est joyeux, enlevé, rythmé. De quoi nous mettre de bonne humeur pour une semaine au moins. Encore mieux que de la vitamine C pour affronter l'hiver : courez à la Comédie-Française voir Un chapeau de paille d'Italie !

Un chapeau de paille d’Italie, comédie en cinq actes d’Eugène Labiche et Marc-Michel, mise en scène de Giorgio Barberio Corsetti. Avec Véronique Vella, Coraly Zahonero, Jérôme Pouly (en alternance), Laurent Natrella,  Léonie Simaga, Nicolas Lormeau, Gilles David, Christian Hecq, Nâzim Boudjenah (en alternance), Félicien Juttner, Pierre Niney, Adeline d’Hermy, Danièle Lebrun, Elliot Jenicot, Louis Arene, les élèves-comédiens de la Comédie-Française : Laurent Cogez, Carine Goron, Lucas Hérault, Blaise Pettebone, Nelly Pulicani, Maxime Taffanel,  et les musiciens,  Christophe Cravero, Hervé Legeay, Hervé Legeay et Hervé Pouliquen.

Au Théâtre Ephémère de la Comédie-Française, en alternance, jusqu'au 7 janvier 2013.
Réservations au 0 825 10 1680. 

Session de rattrapage : les Editions Montparnasse ont publié, en DVD, une captation très réussie de la pièce, réalisée par Olivier Simonnet (prix de vente : 15 euros).

En voici un extrait :

 

 

05 juillet 2012

Nos plus belles chansons : Philippe Meyer et la troupe de la Comédie-Française présentent leur Best-of

nos plus belles chansons,comédie-française,théâtre éphémère,philippe meyer,michel favory,cécilé brune,sylvia bergé,laurent natrella,julie sicard,loïc corbery,léonie simaga,clément hervieu-léger

 "Tout s'achève
par des chansons"
 

Dernier spectacle parisien avant le grand départ vers le sud. On finit l'année un peu comme on l'a commencée, en allant écouter chanter la troupe de la Comédie-Française, dirigée par Philippe Meyer, pour le cabaret Nos plus belles chansons.

C'est un florilège des cabarets précédents qui nous est présenté, cette fois au Théâtre Ephémère et non plus au Studio-Théâtre. Une preuve, s'il en fallait une, que ces cabarets séduisent. La salle était pleine dimanche soir pour la première.

Sur scène pour ce "best-of", huit comédiens de la troupe. On sait maintenant qu'en plus de bien jouer, ils ont de jolies voix - sans pour autant couvrir trois octaves -  et l'on ne s'en lasse pas ! D'autant que les chansons sélectionnées sont toujours aussi savoureuses et que, question interprétation, difficile de faire mieux.

Spécificité de ce spectacle : il semblerait que les chansons retenues soient succeptibles de changer d'un soir à l'autre. Quelques titres parmi d'autres (un peu mes préférés) :  Tout est au duc (C. Trenet / P. Pares) , chanson interprêtée par Loïc Corbery ("Il est un poil cabotin, Corbery, mais ça ne lui sied pas mal..." comme l'écrit en commentaire sur la note précédente la délicieuse Anne) mais aussi Le tango stupéfiant, une chanson de 1936 reprise ici par Clément Hervieu-Léger ou encore La gérontophile  par Julie Sicard. Et puis il y a cette chanson, en ouverture du spectacle, Le moucheur de chandelle (C. Bonheur / R. Bourdin , 1964) par Michel Favory. Un moment très émouvant. 

Le spectacle finit en apothéose avec ce morceau désormais culte : le Méli-mélo du chanoine Bovet (1949), interprêté par l'ensemble des comédiens en canon (vous pouvez découvrir cette chanson en écoutant le podcast du cabaret précédent). Un morceau entêtant en diable mais que l'on a envie de chanter à plein poumons avec eux. On se retient bien évidemment dans la salle du Théâtre Ephémère car on est bien elevée ... Mais on le chantera probablement sur la route des vacances, les vitres grandes ouvertes sur l'autoroute. Ne reste plus avant cela qu'à caser dans la voiture maillots de bain, appareil photo, ordinateur portable sans oublier le chat et cap sur Avignon ! 

Nos plus belles chansons - Cabaret, spectacle proposé par Philippe Meyer, au Théâtre éphémère de la Comédie-Française, jusqu'au 15 juillet 2012.  Avec Michel Favory, Cécile Brune, Sylvia Bergé, Laurent Natrella, Julie Sicard, Loïc Corbery, Léonie Simaga et Clément Hervieu-Léger. 1h30 sans entracte. Réservations : 0825 10 1680.

05 octobre 2011

Galin Stoev et la Comédie-Française illuminent "Le jeu de l'amour et du hasard"

"Ce superflu−là sera mon nécessaire."

La Comédie-Française au 104 pour quelques représentations : si vous avez raté cette information-là, c'est que vous étiez en voyage sur une autre planète ! Une des multiples actualités de la maison de Molière en cette rentrée pour elle TRES chargée (je vous parlerai bientôt de l'exposition au Petit Palais).

Cap donc sur le 19ème arrondissement et le très moderne 104 - un lieu de culture installé depuis 3 ans dans les anciens locaux des pompes funèbres municipales - pour voir Le Jeu de l'amour et du hasard de Marivaux*.  Sur le papier, il y avait de quoi se réjouir en lisant la distribution et l'on ne fut pas déçu. L'histoire : Silvia est promise à Dorante. Avant d'accepter le mariage, elle veut le voir sous son vrai jour en se présentant à lui dans le costume de sa servante Lisette. Idée tellement judicieuse que Dorante a eu exactement la même, laissant son rôle à son valet Arlequin.

De Galin Stoev, je gardais en mémoire la mise en scène très sombre de L'Illusion comique, salle Richelieu il y a deux saisons. Alors devant Le Jeu de l'amour et du Hasard, c'est d'abord la couleur qui m'a le plus surprise. Du pastel dans les costumes et des motifs muraux fleuris. Le tout  donnant une impression de fraicheur et de gaité, dans un style 18ème siècle.

Dans un style seulement car les tenues de ces demoiselles - Léonie Simaga  dans le rôle de Silvia et Suliane Brahim dans celui de Lisette - sont beaucoup plus sexy qu'au siècle de Marivaux et les décors tout à fait modernes (des cases en acier et quelques chaises). Et puis à ma connaissance, il n'y avait pas de chamallows au temps de Marivaux. Des chamallows qui nous valent chez Stoev une discussion cocasse, bouches pleines de ces friandises spongieuses, entre Orgon (le toujours clownesque Christian Hecq) et Lisette (qui en matière de sucrerie à déjà une perruque qui ressemble à une barbe à papa !). 

Un régal donc que cette pièce-là. Les interprêtes sont tous très justes. Outre les trois déjà cités, on retrouve Pierre Louis-Calixte, dans le rôle d'Arlequin endossant le costume de son maitre, et le tout jeune Pierre Niney dans le rôle du fantasque Mario, inventeur fou (quelle drôle mais bonne idée). Mais il y a surtout Alexandre Pavloff dans le rôle de Dorante. Bouleversant lorsqu'il tombe sous les charmes de Silvia qu'il croit n'être qu'une servante. Son jeu tout en sobriété nous laisse pourtant deviner son combat intérieur : faut-il oser franchir la barrière sociale et aimer librement ? Et son émotion frappe juste, nous touche en plein coeur. Trop rare Alexandre Pavloff qu'on aimerait voir beaucoup plus souvent distribué sur la scène du Français. 

Le Jeu de l'amour et du hasard de Marivaux, mise en scène par Galin Stoev. Avec Alexandre Pavloff, Léonie Simaga, Pierre Louis-Calixte, Christian Hecq, Suliane Brahim et Pierre Niney. Comédie-Française, A partir du 11 octobre 2011, c'est Salle Richelieu que se joue la pièce. Jusqu'au 31 décembre 2011. Réservation : 0 825 10 1680.