Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 juillet 2013

Lune Air de Julien Cottereau / La Luna / Avignon Off

"Fly me to the moon"

lune air, la luna, julien cottereau, mime, festival d'avignonOn l'avait adoré dans Imagine toi : revoilà Julien Cottereau dans un nouveau spectacle. Avec Lune Air, ce mime-clown nous entraine dans ses rêveries célestes. Le spectacle est à voir au Festival OFF d'Avignon, à la Luna

Le personnage reste le même : une sorte de vagabond, en redingote délavée et chapeau mou, qui de loin ressemble à un épouvantail. Ses périgrinations vont cette fois nous emmener très très loin. Cap sur la Lune à bord d'un vaisseau spatial grinçant et capricieux. Et comme ce clown-mime est toujours aussi gaffeur, il a forcément besoin du public pour arriver à bon port. Il faudra d'abord pomper comme des shadocks pour faire démarrer la machine. Comme dans tous les vols long-courrier qui se respectent, un film vous sera ensuite proposé. Là encore, les spectateurs seront mis à contribution. Sur scène, il n'y a rien mais on voit plein de choses. Magie de l'imagination mais surtout talent du mime et du bruiteur.

Une fois encore, Cottereau rescussite l'enfance en chacun de nous. Un conseil toutefois : si vous êtes timide, optez pour les places au milieu de la salle. Technique de défense testée et validée pour ne pas se retrouver au coeur du show mais en profiter sereinement ! 

Lune Air de Julien Cottereau, au Théâtre de la Luna à Avignon, tous les jours jusqu'au 28 juillet 2013, à 16h20. Réservations au 04 90 86 96 28.
Après Avignon, le spectacle part en tournée : le 27 novembre 2013 à Nîmes (30) ; le 13 décembre 2013 à CORMEILLES-EN-PARISIS (95) ; le 17 janvier 2014 à MARSEILLE (13) ; le 18 et 19 janvier 2014 au TOP à BOULOGNE (92) ; le 07 février 2014 à AVOINE (37) ; le 08 février 2014 à CHAMPIGNY SUR MARNE (95) ; le 11 février 2014 à ROUBAIX (59) ; le 18 février 2014 à SION (Suisse) et les16 et 17/05/14 à GRASSE (06). 

11 juillet 2012

Avignon : Julien Cottereau et son spectacle "Imagine-toi", valeurs sûres du Off

julien cottereau,avignon,théâtre buffon

"Pfuit, Pfuit ..."*

Rarement titre aura été si bien trouvé : Imagine toi de Julien Cottereau fait appel à toute la puissance de notre imagination. Le spectacle, crée en 2006,  est repris à Avignon, au Théâtre Buffon. Presque un classique du Off.

Seul en scène, sans décor ni accessoire, l'artiste nous entraîne dans un monde sans paroles - mais pas silencieux. "Un clown-mime show" comme le dit l'affiche.

D'emblée, le personnage incarné par Cottereau nous charme. Une drôle de redingote, un pantalon trop court, un chapeau informe : il ressemble à un pantin surgit tout droit de notre enfance. Un vieil ami que l'on aurait mis de côté à l'adolescence et que l'on retrouve aujourd'hui avec émotion. Un peu pierrot, un peu Peter Pan, ce clown-là a la grâce de l'innocence.

Un coeur qui bat, un chewing-gum mélodieux, un chien méchant ... avec son petit micro collé sur la joue, Julien Cottereau semble avoir un répertoire de bruits sans limites. Il sait aussi jouer avec le public. C'est même le coeur de ce spectacle. A plusieurs reprises, il invite des spectateurs sur scène. Un moment qui pourrait être un supplice pour celui qui se retrouve choisi Il n'en n'est rien, tant l'artiste sait faire preuve de bienveillance et de gentillesse. Sans un mot, il explique ce qu'il attend de son nouveau complice. Cela marche parfois du premier coup, parfois pas et cela n'est que plus drôle.

Difficile de dire qui des adultes ou des enfants sont les plus émerveillés par ce spectacle, sortie idéale pour toute la famille donc.

Un conseil d'amie : si vous êtes tentés, pensez à réserver!



Julien Cottereau / Imagine-toi par kidamprod

Imagine-toi de Julien Cottereau et Erwan Daouphars. Jusqu'au 29 juillet au Théâtre Buffon, 18 rue Buffon à Avignon. Tous les jours à 18h40. Durée : 1h15. Réservations : 04 90 27 36 89

*Bruit du balais (ndlr, Me voilà bien coincée avec mon habitude d'utiliser une réplique du spectacle en guise de titre !)