Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 octobre 2015

De l'autre côté de la route de Clément Koch / Didier Caron / Théâtre Michel

"Scientifiquement c'est spectaculaire"

Au Théâtre Michel, Didier Caron met en scène De l'autre côté de la route de Clément Koch. Avoir entendu dire tant de bien de Sunderland - que j'avais malheureusement raté - m'a largement motivée à aller découvrir la nouvelle pièce de ce jeune dramaturge.

 unnamed.jpg
Photo © Franck Harscouët

Dans une maison de retraite cossue en Suisse, Eva Makovski, brillante scientifique, n'a désormais aucune autre occupation que d'attendre la mort - parfois de façon très théâtrale - avec la complicité de sa voisine de chambre, vieille dame esseulée qui perd un peu la boule. L'arrivée d'une journaliste aux motivations quelques peu suspectes va bousculer ce petit monde bien tranquille.

En reprenant certains des codes du théâtre de boulevard, Clément Koch aborde de grands thèmes d'actualité. On comprend très vite que le laboratoire pharmaceutique pour lequel travaillait Eva Makovski a privilégié ses profits à la santé des patients. La question de la fin de vie est elle aussi présente au cœur de ce récit : ce que l'on trouve de l'autre côté de la route, en face de cette maison de retraite, c'est au choix, le fabricant de pâtes de fruit - dernières douceurs dans lesquelles se réfugient les pensionnaires - ou le cimetière.

unnamed1.jpg
Photo © Franck Harscouët

Maaike Jansen est fabuleuse dans ce rôle de femme forte et vive d'esprit. Elle forme un épatant duo avec Dany Laurent, la voisine de chambre. Le côté bourru de l'une répond merveilleusement à la naïveté et la douceur de l'autre. A leurs côtés, Laurence Pierre incarne une jeune femme sur le fil du rasoir, venue chercher des réponses pour apaiser le mal qui la ronge. Gérard Maro est lui aussi impeccable dans le rôle du directeur d'entreprise sans scrupule.

De l'autre côté de la route est une pièce bien moins légère qu'elle ne le laisse paraitre de prime abord. Si l'on douta un peu du succès de l’œuvre dans les premières minutes (le personnage de l'aide-soignante semblant si caricatural et joué avec tant d'emphase par Maïmouna Gueye), la pièce su nous séduire au final, réussissant parfaitement à aborder dans l'humour des questions de société.

De l'autre côté de la route de Clément Koch, mise en scène Didier Caron. Avec Maaike Jansen, Laurence Pierre, Gérard Maro, Dany Laurent et Maïmouna Gueye. Au Théâtre Michel, du mercredi au samedi à 21h, samedi à 16h30, dimanche à 16h45. Réservations au 01 42 65 35 02. Durée : 1h40.

14 octobre 2015

La 432 / Les Chiche Capon / Apollo Théâtre

"Et c'est ainsi que naquit l'harmonie"

Voila plusieurs années déjà que j'ai découvert, avec stupeur et délice, le travail des Chiche Capon, bande de clowns totalement déjantés à l'humour plutôt trash. Leur spectacle La 432 est de retour, à l'affiche de l'Apollo Théâtre (à partir du 22 octobre 2015) et c'est le genre de nouvelle qui me fait bondir de joie. Pour la peine, revoici le billet que j'avais écrit après avoir vu ce spectacle. 

Le La 432, si j'ai bien compris, c'est la fréquence de résonance de l'univers, fréquence qui sert de référence en musique. "Réaliser un spectacle musical multiculturel universel seul à même de réaliser la mutualisation de tous les publics", c'est, sur le papier, l'intention affichée des Chiche Capon. Sur scène, cela ne se passe pas forcément comme prévu ... mais avec ces zozos tout droit échappés de l'asile, il faut s'attendre à tout!

 chiche capon,la 432,théâtre de belleville

Une annulation du spectacle dès les premières minutes, des disputes et des mandales sur scène, un comédien à moitié nu qui s'échappe dans le public, un incendie en coulisses ... et, quand même, quelques notes de musique pour accompagner le tout. C'est la recette des Chiche Capon  alias Fred Blin, physique de crooner et voix de fausset, Patrick de Valette, grimaces et mimiques hors catégorie, Ricardo Lo Guidice et sa voix d'or, sans oublier le géant Matthieu Pillard, souffre-douleur des trois autres. Un humour un peu particulier, parfois trash, mais qui fonctionne pleinement: on reste hilare pendant une heure quinze, à bout de souffle à force de rire.

A aucun moment les comédiens ne sortent de leur personnage, même au moment des saluts - tirage de lacets et hésitation à se relever - au point que l'on vient à se demander s'ils ne sont pas comme cela dans la "vraie vie".

chiche capon,la 432,théâtre de belleville

Ces quatre-là maitrisent leur art : avec une solide formation de clowns, au Samovar de Bagnolet, pour trois d'entre eux (et une collaboration avec le Cirque du Soleil pour Patrick de Vallette) et une longue expérience de musicien pour Ricardo Lo Giudice, les Chiche Capon n'en sont pas à leur coup d'essai. Leur spectacle Le Oliver Saint John Gogerty a cartonné à la Pépinière Théâtre avant d'être repris dans le Off à Avignon en 2012.

La 432, un spectacle des Chiche Capon. Avec Fred Blin, Patrick de la Valette, Ricardo Lo Giudice et Matthieu Pillard. A l'Apollo Théâtre, à partir du 22 octobre 2015, les jeudis et vendredis à 21h30. 

27 septembre 2015

Celui qui tombe de Yoann Bourgeois / Le Monfort théâtre

"I planned each charted course
Each careful step along the byway"

Il y a, parfois, dans les corps en mouvement tout autant de poésie que dans les mots. En cela, Yoann Bourgeois excelle : son Art de la fugue m'avait mis les larmes aux yeux en 2012 au Monfort Théâtre. Le chorégraphe récidive, au même endroit, avec Celui qui tombe, à découvrir absolument jusqu'au 10 octobre 2015. 

34-20140918_1398.jpg

Le spectacle est un travail sur la pesanteur. Cette fois, Yoann Bourgeois place six danseurs-acrobates sur un plateau de bois suspendu dans les airs. Tel des pions sur un échiquier, ils subissent les mouvements de cette structure à leur corps défendant. Ça tourbillonne, ça oscille, ça se balance. On en perd la tête mais pas eux : tous les six continuent à se mouvoir avec une grâce prodigieuse.

Trois tableaux se succèdent. Le premier nous donnera des frissons de plaisir tant il est empli de poésie. Les corps sont penchés à 45° sous l'effet de la force centrifuge mais parviennent à se regrouper, à s'enlacer, au son de My way interprété par Sinatra. Au fil du spectacle, on appréciera aussi la force physique de ces interprètes, suspendus un long moment à bout de bras ; leur précision aussi lorsqu'ils esquivent de la tête, tels des trompe-la-mort, le lourd plateau en train de se balancer .

34-20140918_0881.jpg"Une petite humanité qui essaie simplement de tenir debout malgré toutes les contraintes qui sont exercées sur elle." Voilà les mots qu'utilise Yoann Bourgeois pour décrire sa création. Il y a quelques choses de magnifique dans ces six êtres en équilibre, en apparence si fragiles, qui résistent à toutes ces épreuves. Sans parole mais avec une solide trame narrative, Celui qui tombe séduit par son inventivité et la virtuosité de ses interprètes. Un travail abouti et millimétré ne laissant rien transparaître de la difficulté d'exécution : c'est souvent là que se trouve la marque des chefs-d'oeuvre.

Celui qui tombe de Yoann Bourgeois. Avec Jean-Baptiste André, Mathieu Bleton, Julien Cramillet, Marie Fonte, Elise Legros et Vania Vaneau, en alternance avec Francesca Ziviani. Au Monfort théâtre, jusqu'au 10 octobre 2015. Réservations au  01 56 08 33 88. Durée : 1h05.

En tournée : 
du 22 au 24 octobre 2015 MC2: Grenoble / Grenoble
du 6 au 7 novembre 2015 Scène Nationale de Sénart / Sénart
du 13 au 14 novembre 2015 Le Parvis Scène Nationale Tarbes-Pyrénées / Tarbes
du 17 au 19 novembre 2015 Le Grand R Scène Nationale / La Roche-sur-Yon
du 24 au 25 novembre 2015 La Coursive Scène Nationale / La Rochelle
du 14 au 15 décembre 2015 Maison de la Culture d’Amiens / Amiens
du 18 au 19 décembre 2015 L’Apostrophe / Cergy-Pontoise
du 19 au 23 janvier 2016 Théâtre National de Bretagne / Rennes
du 27 au 28 janvier 2016 Montpellier Danse / Montpellier
du 4 au 5 mars 2016 La Passerelle Scène Nationale / Gap
du 10 au 12 mars 2016 Cirque-Théâtre / Elbeuf
du 17 au 19 mars 2016 Lieu Unique / Nantes
du 23 au 24 mars 2016 Théâtre d’Angoulême / Angoulême
du 30 mars au 1er avril 2016 Théâtre de Caen - Spring Festival / Caen
du 7 au 9 et du 11 au 13 avril 2016 Le Centquatre / Paris
du 26 au 27 avril 2016 Anthéa Théâtre d’Antibes / Antibes