Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 septembre 2011

La Comédie-Française fait son cabaret avec les "Chansons déconseillées"

" 1,2,3 ... Taisez-vous !
7,8,9 ... Ecoutez ! "

C'est presque une tradition : depuis plusieurs années, la saison du Studio Théâtre de la Comédie-Française débute par un spectacle de chansons, façon cabaret. Un spectacle que l'on doit à Philippe Meyer, producteur de l'excellente émission La prochaine fois je vous le chanterai sur France Inter.

Après le fabuleux Chansons des jours avec et chansons des jours sans l'année dernière, c'est au tour des Chansons déconseillées d'être à l'honneur. Déconseillées ?  Tout du moins condamnées à une diffusion restreintes, souvent après 22h , ou carrément censurées. Des chansons parfois polissonnes, impertinentes ou antimilitaristes...

Sur scène, ils sont huit, se succédant au micro et jouant d'un instrument pour plusieurs d'entre eux. De très belles voix (mais depuis L'Opéra de quat'sous, qui pouvait en douter) et des interprêtations souvent drôles comme Félicien Juttner avec Le Sénateur (paroles et musique de P-J de Béranger - 1813) ou Serge Bagdassarian et sa Folâtrerie (E. Valette, F. Heintz, 1931). Ma préférée : Le Général à vendre écrite par Francis Blanche et interprêtée par Sylvia Bergé, Serge Bagdassarian et Stéphane Varupenne.

Comme l'année dernière, on sort de ce spectacle, qui ne dure qu'une heure, en se disant qu'il a un goût de trop peu ! On en aurait bien entendu trois ou quatre de plus de ces chansons fortement conseillées ...

Chansons déconseillées, cabaret dirigé par Philippe Meyer, avec Cécie Brune, Sylvia Bergé, Françoise Gillard, Serge Bagdassarian, Benjamin Jungers, Stéphane Varupenne, Félicien Juttner et Guillaume Mika (élève comédien). Au Studio-Théâtre de la Comédie-Française, à 18h30 du mercredi au dimanche, jusqu'au 30 octobre 2011. Réservations au 01 44 58 98 58.

06 septembre 2011

"Olga ma vache", une nouvelle de Roland Dubillard adaptée au Lucernaire

"On ne peut pas demander
à tout le monde
d'être un animal pour jouer la comédie"

olga ma vache,theatre du lucernaire,roland dubillard,erik satie,patrick coulais,maryvonne schiltz,jean leberL'histoire est un peu saugrenue, il faut bien l'avouer : un homme tombe fou amoureux d'une vache. Voilà à quoi se résume l'intrigue de cette pièce, adaptée d'une nouvelle de Roland Dubillard (parue en 1974) et mise en scène par Patrick Coulais et Maryvonne Schiltz.

Dans le rôle du narrateur amoureux de cette Olga, Patrick Coulais nous raconte comment cet amour est né et ce qu'il en advint (et ce n'est pas déflorer l'intrigue que de dire qu'il n'y aura pas d'happy-end ...). De la rencontre avec Olga dans un champ normand au retour à Paris où il veut faire d'elle une comédienne (mais les vaches et les escaliers conduisant aux appartements parisiens ne sont pas forcément compatibles).

A ses côtés, Jean Leber au violon ponctue ce récit d'extrait musicaux. Et c'est la vraie bonne idée de cette mise-en-scène : illustrer l'état émotionnel du narrateur avec la musique d'Erik Satie, tantôt gaie, tantôt grave. Pour le reste, le décor est spartiate et la scène assez sombre.

Et puis il y a le texte ! On y retrouve le sens de la formule de l'auteur des Diablogues, comme cette description de la joie intense qui  envahit le narrateur "comme si vous aviez avalé de la levure". Un peu de poésie dans cette fable, au final assez triste, sur la difficulté de surmonter les différences entre les êtres.

Olga ma vache, à 19h au Théâtre du Lucernaire jusqu'au 29 octobre 2011.
Réservation au 01 45 44 57 34.

03 septembre 2011

Claude Rich, invité ce soir du JT de France 3 IDF pour "L'Intrus" à la Comédie des Champs-Elysées

Ce soir, à 19h dans le JT de France 3 Ile-de-France, Jean-Noel Mirande recevra Claude Rich pour parler de la pièce L'Intrus à la Comédie des Champs-Elysées.

affiche_81.jpgUne pièce écrite par Antoine Rault et mise en scène Christophe Lidon, avec Claude Rich, Nicolas Vaude, Jean-Claude Bouillon, Delphine Rich, Chloé Berthier.

Les représentations débuteront le 8 septembre prochain.

Mercredi dernier, j'ai pu assister à la répétition de quelques scènes de cette pièce. Vous pourrez voir cela dans le reportage diffusé ce soir dans le JT de France 3 Ile-de-France et bientôt sur ce blog.