Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03 juillet 2014

Avignon Off : comment les petites compagnies financent-elles leur spectacle ?

L'année dernière, lors du festival OFF d'Avignon, je vous avez fait part de mon coup de coeur pour le spectacle Il était une fois ... Le Petit Poucet. Un spectacle pour enfants qui reprend en musique le conte de Perrault. Fort du succès de l'année dernière, le spectacle est repris pour cette édition 2014 (à La Luna).

Alors quand mes chefs m'ont demandé un avant-sujet sur Avignon pour expliquer si jouer dans le OFF est vraiment rentable pour les troupes de théâtre, j'ai aussitôt pensé à Emmanuel Besnault, le metteur en scène, et sa compagnie si joliment nommée L'Eternel été

Avec leur bonne humeur et leur gentillesse, ils se sont prêtés au jeu, à quelques jours de leur départ pour Avignon:

 

Il était une fois ... Le Petit Poucet de Gérard Gélas, mise en scène Emmanuel Besnault. Avec Johanna Bonnet, Benoît Gruel, Schemci Lauth, Maïa Liaudois, François Santucci, Deniz Turkmen, Manuel Le Velly. Au Théâtre La Luna à Avignon, tous les jours à 15h, du 4 au 27 juillet 2014. Durée : 50 mn.
Réservations au 04 90 86 96 28.

03 janvier 2014

Un point sur la situation à la Comédie-Italienne

comédie italienne,attilio maggiulli

Photo : Mirco Magliocca

C'est un rendez-vous raté : courant décembre, j'avais pris date avec Attilio Maggiulli, le directeur de la Comédie Italienne, pour une interview début janvier. Nous devions évoquer le 40e anniversaire de ce théâtre, situé rue de la Gaîté à Paris et spécialisé dans la Commedia dell'arte, et parler aussi de sa mise en scène de Noblesse et bourgeoisie de Goldoni, actuellement à l'affiche.

Les événements en ont décidé autrement : le 26 décembre, le directeur de la Comédie Italienne, lassé de voir son théâtre sombrer financièrement dans l'indifférence, a foncé avec sa voiture sur les grilles de l'Elysée. Deux jours avant, presque au même endroit, il avait brûlé un mannequin à l'effigie d'Arlequin. Un acte désespéré qui lui vaut d'être depuis une semaine interné en hôpital psychiatrique.

 

comédie italienne,attilio maggiulli
Photo : Mirco Magliocca

A la Comédie Italienne, le spectacle continue. Les dix comédiens assurent deux représentations par jour durant les vacances scolaires : en plus de Noblesse et bourgeoisie, chaque soir, un spectacle pour enfants est proposé l'après-midi. Hélène Lestrade, comédienne et épouse d'Attilio Maggiuli, et Claudine Simon, l'assistante du metteur en scène, assurent la continuité, le coeur en berne. Autour d'elles, les soutiens s'organisent. Un appel aux dons a été être lancé ainsi qu'une pétition pour sauver le lieux.

A défaut d'interviewer Attilio Maggiulli, j'ai pu, dans le cadre d'un reportage pour France 3 Ile-de-France aller à leur rencontre pour tenter de comprendre comment l'homme de théâtre en est arrivé là (images Pierre Lassus, montage David Robert):

Depuis plusieurs années, la Comédie-Italienne est exsangue. La jauge est petite - une centaine de places - et le prix du billet n'a pas augmenté depuis 2000 afin de permettre au plus grand nombre de découvrir la commedia dell'arte. Les subventions, elles, ont fondu. Ici, on joue la même pièce une année entière alors que les aides désormais se consacrent surtout à la création. Des masques et des costumes ont du être vendus pour payer les factures, essayer de gagner du temps. On a renoncé à la musique pour ne pas avoir de droits à payer et ainsi réduire les frais... 

Voilà la situation dans laquelle Attilio Maggiuli se débat depuis des années jusqu'à son pétage de plomb du 26 décembre. Le terme n'est pas élégant mais comment décrire autrement cet acte ? Si les médias l'ont présenté comme un acteur du film Les bronzés font du ski (triste raccourci!), Attilio Maggiuli est un homme de théâtre au parcours enviable : formé par Giorgio Strehler au Piccolo Teatro de Milan, il a travaillé avec Ariane Mnouchkine et Jean-Paul Roussillon avant de créer en 1974 la Comédie Italienne.

ComIta Noblesse affiche.jpg

Pour lui venir en aide, une pétition a été lancée. Vous pouvez aussi envoyer vos dons (à Comédie Italienne 17-19 rue de la Gaîté 75014 Paris) ou un message de soutien par mail (sauvonslacomedieitalienne@orange.fr). Vous pouvez aussi tout simplement aller voir Noblesse et bourgeoisie. 

08 juillet 2013

Neuf jeunes du Val-Fourré se lancent dans la théâtre : Illumination(s) à voir dans le Off à Avignon

Le festival Off d'Avignon débute officiellement aujourd'hui. La semaine dernière, j'ai pu assister à Mantes-la-Jolie à la dernière répétition de la pièce Illumination(s) d'Ahmed Madani dans le cadre d'un reportage pour France 3 Ile-de-France.

Pour créer cette pièce, le metteur en scène a travaillé avec neuf jeunes du quartier du Val-Fourré. Neuf jeunes  qui, pour la plupart, ne connaissaient rien au monde du théâtre mais qui se sont pliés aux exigences de la scène. Une bien jolie rencontre. Je n'ai pas encore vu la pièce dans son intégralité mais les quelques extraits aperçus donnent envie. Je vous laisse juger de cela au travers de ce reportage : 

 

 

Illumination(s) texte et mise en scène Ahmed Madani.  Avec Boumes, Abdérahim Boutrassi, Yassine Chati, Abdelghani El Barroud, Mohamed El Ghazi, Kalifa Konate, Eric Kun-Mogne, Issam Rachyq-Ahrad. Au Théâtre des Halles - Rue du Roi René à Avignon. Du 6 au 28 juillet 2013 (relâche le 17 juillet)

A lire aussi 
Avignon OFF : les pièces déjà vues que l'on vous conseille vivement
Avignon OFF : Ali Bougheraba nous raconte L'Odyssée de la moustache au Théâtre du Chêne noir 
Avignon OFF / Il était une fois ... Le Petit Poucet : le spectacle pour enfant à voir absolument