Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 juillet 2012

Avignon OFF : Les Chiche Capon récidivent avec "Le Oliver Saint John Gogerty" aux Théâtre des Béliers

"Plus vous gueulerez, plus vous en aurez"

affiche chiche capon.jpg

Les Chiche Capon sont le genre de personnes qu'il vaut mieux ne pas inviter chez soi si l'on a un intérieur coquet. A leur départ, ils ne laisseraient derrière eux qu'un champ de ruines ...

Le mois dernier, ils  provoquaient un incendie dans les coulisses du Théâtre de Belleville en voulant nous raconter l'histoire de la musique. A Avignon, c'est le Théâtre des Béliers qui se retrouvent en piteux état chaque soir. Les Chiche Capon y reprennent pour la durée du festival Le Oliver Saint John Gogerty, tentative avortée de répondre à la très sérieuse question de l'évolution de l'homme.

Un spectacle un peu moins écrit que La 432 mais tout aussi drôle. Les Chiche Capon misent ici beaucoup plus sur le comique de geste que sur les dialogues. En vrac : des grosses mandales, des chutes à vous faire hurler, des passages bien crados à base de crachats de pomme, des costumes incongrus (pourquoi le roi porte-t-il une couche  par dessus son pantalon ? cela reste un grand mystère)... On découvre au passage qu'une échelle peut être une terrible source d'ennui et que les spectateurs sont parfois un peu envahissants.

Oui l'humour des Chiche Capon est un peu trash, certains d'entre vous n'apprécieront peut-être pas. Pour ma part, après avoir vu leur deux spectacles, je suis définitivement fan. Ils sont à mes yeux le parfait remède anti coup de blues. Cela n'a ni queue ni tête, c'est du grand n'importe quoi mais c'est justement cela qui est irrésistible.

Voici, pour vous donner une idée, la bande-annonce du spectacle :

Les Chiche Capon dans Le Oliver St John Gogerty, de et avec Fred Blin, Matthieu Pillard, Ricardo Lo Giudice et Patrick de Valette. Jusqu'au 28 juillet 2012, à 19 heures aux Théâtre des Béliers, 53 rue du Portail Magnanen à Avignon. Réservations : 04 90 82 21 07. Durée : 1h15

06 juillet 2012

Le Festival d'Avignon à la télé chaque jour sur Télé Locale Provence

Demain, samedi 7 juillet 2012, c'est le coup d'envoi du Festival d'Avignon. Cette année, le In et le Off se déroulent au même dates.

Si vous n'êtes pas à Avignon - et même si vous y êtes - vous pouvez suivre l'événement à la télé grâce Télé Locale Provence.

Tout au long du festival, la chaîne régionale proposera cinq rendez-vous quotidiens - à 7h, 12h30, 15h, 18h30 et 23h - depuis la Maison Manon sur la place des Carmes.  

 

Voici les canaux pour capter cette chaine, à condition toutefois de recevoir la télé via une "box" :

- NUMERICABLE : chaîne 95 
- Box ORANGE : chaîne 243,
- Box SFR/NEUF : chaîne 374
- satellite FRANSAT : chaîne 107

Sinon, il vous reste bien sûr internet : www.tlp.fr

14 juin 2012

LA 432 des Chiche Capon / Théâtre des Béliers (reprise)

"Et c'est ainsi que naquit l'harmonie"

chiche capon,la 432,théâtre de bellevilleLe La 432, si j'ai bien compris, c'est la fréquence de résonance de l'univers, fréquence qui sert de référence en musique. "Réaliser un spectacle musical multiculturel universel seul à même de réaliser la mutualisation de tous les publics", c'est, sur le papier, l'intention affichée des Chiche Capon. Sur scène, cela ne se passe pas forcément comme prévu ... mais avec ces zozos tout droit échappés de l'asile, il faut s'attendre à tout!

 

chiche capon,la 432,théâtre de belleville

Une annulation du spectacle dès les premières minutes, des disputes et des mandales sur scène, un comédien à moitié nu qui s'échappe dans le public, un incendie en coulisses ... et, quand même, quelques notes de musique pour accompagner le tout. C'est la recette des Chiche Capon  alias Fred Blin, physique de crooner et voix de fausset, Patrick de Valette, grimaces et mimiques hors catégorie, Ricardo Lo Guidice et sa voix d'or, sans oublier le géant Matthieu Pillard, souffre-douleur des trois autres. Un humour un peu particulier, parfois trash, mais qui fonctionne pleinement: on reste hilare pendant une heure quinze, à bout de souffle à force de rire.

A aucun moment les comédiens ne sortent de leur personnage, même au moment des saluts - tirage de lacets et hésitation à se relever - au point que l'on vient à se demander s'ils ne sont pas comme cela dans la "vraie vie".

chiche capon,la 432,théâtre de belleville

Ces quatre-là maitrisent leur art : avec une solide formation de clowns, au Samovar de Bagnolet, pour trois d'entre eux (et une collaboration avec le Cirque du Soleil pour Patrick de Vallette) et une longue expérience de musicien pour Ricardo Lo Giudice, les Chiche Capon n'en sont pas à leur coup d'essai. Leur spectacle Le Oliver Saint John Gogerty a cartonné à la Pépinière Théâtre avant d'être repris dans le Off à Avignon en 2012.

La 432 (Cabaret Crooner “Local troup'”), un spectacle des Chiche Capon. Avec Fred Blin, Patrick de la Valette, Ricardo Lo Giudice et Matthieu Pillard.