Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 juillet 2011

Festival d'Avignon : "Ali ... aux pays des merveilles", souvenirs d'enfance marseillaise

ali aux pays des merveilles,ali bougheraba,festival d'avignon,palais royal,didier landucci,sarvil

Article mis à jour le 14 juillet 2012

"Ali-luia !"

Pour la quatrième année consécutive le spectacle Ali ... aux pays des merveilles est présenté dans le  OFF à  Avignon, au Collège de la Salle cette année.

Ali, c'est le comédien Ali Bougheraba. Dans ce seul-en-scène, il nous raconte son enfance marseillaise. Et là vous vous dîtes : "Quoi de neuf sous le soleil ? Bosso nous a déjà fait ça, et à quatre reprises en plus !" Mais, là où l'autre Marseillais nous présentait une liturgie familiale, pleine de poésie, il est vrai, Ali Bougheraba nous dresse le portrait de son quartier : Le Panier, plus vieux quartier de Marseille, carrefour des cultures qui peuplent cette ville cosmopolite.

Et c'est une pléiade de personnages qui se présente devant nous : les lascars qui font la loi au coin de la rue, le concierge "légèrement" xénophobe, Monsieur Martin[é] ("Non, pas avec un T à la fin, avec un Z !"), Madame Suzanne, la vieille voisine qui a connu son heure de gloire mais qui vit aujourd'hui seule et recluse, et surtout, mon préféré, Fayçal, Billy Elliot version Maghreb, qui se voit déjà à Brodway. Des individus chatoyants, dont on rit mais avec tendresse. Toute la tendresse qu'y met Ali Bougheraba.

Ali ... aux Pays des Merveilles, avec Ali Bougheraba, mise en scène de Didier Landucci. Jusqu'au 28 juillet 2012, au Collège de la salle à 15h45. Réservations : 04 90 82 10 16.

11 juillet 2011

Festival d'Avignon : 24 heures d'hommage à Jean Vilar à partir de ce soir 19 h

vilar.jpgDU 11 JUILLET, 19 HEURES, JUSQU’AU 12 JUILLET, 19 HEURES, un hommage sera rendu au créateur du Festival d'Avignon. 24 heures de lecture en continu. Voici le communiqué détaillant l'opération :

"Insistera-t-on jamais assez sur la  recherche par Jean Vilar de l’Auteur capable d’écrire le théâtre de son  époque, sur cette quête insistante et pourtant insatisfaite en direction  de ses contemporains, ses appels à la fois désespérés et plein d’humour  – l’humour est la politesse du désespoir, on le sait – auprès de  Cocteau, Giono, Sartre, Camus ou Ionesco ? Forts de cette vérité, nous  avons sollicité la réflexion des Auteurs dans l’Espace Public qui nous  ont répondu avec une belle humilité : point d’autre auteur dans la  Maison Jean Vilar que Jean Vilar lui-même ! Ils se reconnaissent en  effet dans les valeurs défendues et exprimées par le fondateur du  festival d’Avignon, et se proposent de s’emparer de ses textes, 24  heures durant, pour une lecture perpétuelle où les lecteurs se  relaieront comme les porteurs de la flamme olympique.

24 heures au cours desquelles on lira,  dans sa Maison, du Vilar, encore du Vilar, toujours du Vilar, en faisant  appel à toutes les bonnes volontés d’Avignon : au in, au off,  au off du off, au out,  aux professionnels, aux amateurs, aux apprentis, aux stars, aux  starlettes, aux espoirs de la profession comme aux vétérans, aux  doyens,  aux has been, aux témoins historiques, aux poilus de  47, aux chevelus de 68, à ceux qui réécrivent l’Histoire comme à ceux  qui l’ont faite, aux cas désespérés, aux Avignonnais, aux Provençaux,  aux Languedociens, aux Bretons ! À tous enfin : auteurs, comédiens,  musiciens, chanteurs, danseurs, ringards, journalistes, spectateurs,  garçons de café, employés de mairie, vendeuses en gros ou en détail,  ouvreuses, religieuses, travailleurs-travailleuses des remparts, laïcs  ou libres penseurs, loueurs abusifs d’appartements sinistres ou de  maisons avec piscine, marchands à la Balance et tout raton laveur de la  rue des Teinturiers !

Du 11 juillet à 19h au 12 juillet à 19h,  nous ouvrirons ainsi une multitude de petites fenêtres pour donner à  entendre la parole de Jean Vilar dans toutes les dimensions de la cour  de sa Maison : au sol, à la fenêtre, en ombre projetée sur les murs, en  suspension plein ciel.

(...) chaque  lecteur rejoindra la calade une demi-heure avant sa lecture et tirera un  texte au sort. On aura dès lors une vingtaine de minutes pour  appréhender son texte et se placer dans les conditions proposées par  l’équipe de l’association des Auteurs dans l’Espace Public. Toutes les  formes de lecture seront bienvenues, avec ou sans micro, en dansant,  jonglant, chantant, mimant ou tout simplement à la table."

Inscription : 24h.jeanvilar@gmail.com ou au 06 47 20 81 46

Maison Jean Vilar, 8 rue de Mons, Montée Paul Puaux à Avignon. Tél. : 04 90 86 59 64 / contact@maisonjeanvilar.org

Festival d'Avignon : Arnaud Tsamere complet, dates supplémentaires (communiqué)

Voici un communiqué de presse transmis par les organisateurs du Festival Off :

"Le spectacle de Arnaud Tsamere Chose promise au théâtre du Monte Charge étant quasi complet jusqu'à la fin du festival des dates supplémentaires sont rajoutées au Palace du 14 au 19 juillet à 12h."