Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06 juillet 2013

Avignon Off : les pièces déjà vues que l'on vous conseille vivement

Le Festival Off d'Avignon débute officiellement lundi 8 juillet 2013 même si beaucoup de théâtres lèvent leur rideau dès ce week-end. Parmi les 1278 spectacles proposés, certains étaient déjà à l'affiche l'année dernière. D'autres ont été créés à Paris cet hiver, voire la saison précédente.

Voici donc une première sélection de six pièces à voir. Mode d'emploi : on passe la souris sur l'affiche pour voir un petit résumé apparaitre. En cliquant sur le titre de la pièce, vous retomberez sur la critique publiée précédemment sur ce blog.

stippled-photo-50331172

Dès la semaine prochaine, vous retrouverez en ligne les critiques des pièces vues cette année.

Bon festival à tous ! 


A lire aussi 
Neuf jeunes du Val-Fourré se lancent dans la théâtre : Illumination(s) à voir dans le Off à Avignon 
Avignon OFF : Ali Bougheraba nous raconte L'Odyssée de la moustache au Théâtre du Chêne noir
Avignon OFF / Il était une fois ... Le Petit Poucet : le spectacle pour enfant à voir absolument

 

05 juillet 2013

Reprise à la Comédie-Française de Cyrano de Bergerac, mise en scène de Denis Podalydès

"Enfin, je l'aime. Il faut d'ailleurs que je vous dise
Que je ne l'ai jamais vu qu'à la Comédie..."

 

cyrano.jpg

 

Quatre ans après avoir vu cette pièce pour la première fois, l'émerveillement reste le même : Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand est repris jusqu'au 28 juillet à la Comédie-Française dans la magnifique mise en scène de Denis Podalydès.

Cyrano est un des héros préférés des Français, personnage hors normes, héroïque, plein de panache, de fougue et d'impertinence. Un rôle que Michel Vuillermoz endosse avec une grande justesse aux côtés de Francoise Gillard, magnifique Roxane, et de Loïc Corbery (Christian, en alternance avec Eric Ruf).

La pièce est une réussite totale, de l'interprétation à ma scénographie. On en prend plein les mirettes grace aux décors d'Eric Ruf. Coulisses d'un théâtre qui grouille au premier acte ou champ de bataille parsemé de coquelicots à l'acte III. C'est visuellement très beau. Podalydès a su laisser une grande place à la poésie et à la rêverie dans cette mise en scène. En dehors des tirades les plus célèbres - celle du nez ou celle des "non-merci" - on trouve des instants de poésie pure comme celui où Roxane s'envole littéralement sous les mots de Christian / Cyrano avant de valser dans ces bras, légère comme une plume. Il y a de la féérie dans cette scène.

Les multiples talents de la troupe trouvent ici de quoi pleinement s'exprimer. ils sont plus d'une dizaine sur scène à plusieurs reprises, qu'il s'agisse de figurer les cuisiniers de Ragueneau ou les formidables cadets de Gascogne.  Et que dire de la scène finale ? Pour la seconde fois, je n'ai pu retenir mes larmes lorsque Cyrano mourrant récite la lettre de Christian à Roxane.  

L'enthousiasme de la troupe est communicative et ce spectacle est un vrai régal. Pour info, la représentation du 14 juillet à 14 heures est gratuite, c'est une vieille tradition à la Comédie-Française. Il y faudra arriver tôt pour avoir un billet mais cela en vaut vraiment la peine. 

Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand, mise en scène Denis Podalydès. Avec Véronique Vella, Anne Kessler, Cécile Brune, Sylvia Bergé, Éric Ruf, Éric Génovèse, Bruno Raffaelli, Christian Blanc, Alain Lenglet, Françoise Gillard, Jérôme Pouly, Michel Vuillermoz, Julie Sicard, Andrzej Seweryn, Loïc Corbery, Hervé Pierre, Nicolas Lormeau, Stéphane Varupenne, Gilles David, Nâzim Boudjenah, Adeline d'Hermy, Marion Malenfant, Samuel Labarthe, Pierre Hancisse, Sébastien Pouderoux, Elodie Huber et les élèves-comédiens Nelly Pulicani, Carine Goron et Maxime Taffanel .

A la Comédie-Française, salle Richelieu (en alternance) jusqu'au 28 juillet 2013. Réservations : 0 825 10 1680.
Durée : 3h (avec entracte) 

24 juin 2013

Un "Roméo & Juliet" rock et 100% mâle au Vingtième Théâtre

"Peu m'importent les conventions"

romeo et juliet.jpg
Christophe Bonzom et Sinan Bertrand / Crédit photo Marie Julliard

Roméo et Juliette c'est l'histoire d'amour universelle, adaptable à toutes les époques, à tous les amours impossibles. Au Vingtième Théâtre, la Compagnie Magnus Casalibus nous le démontre : Roméo & Juliet revisite la pièce de Shakespeare - façon glam-rock et amour gay - avec une distribution 100% masculine.

La metteuse en scène Vincianne Regattieri a choisi de situer l'action dans les coulisses d'un théâtre, entre caisses à roulettes et portants pour les vêtements. Des accessoires qui deviennent un terrain de jeu pour les six comédiens de la distribution. Lucas Anglarès (Roméo), évolue comme un chat au quatre coins de la scène malgré une blessure qui, ce soir-là, le contraignit à se déplacer avec des béquilles. Sinan Bertrand est éblouissant dans le rôle de Juliet. Pas de perruque ni de travestissement : le comédien parvient à exprimer une certaine féminité sans tomber dans la caricature. Alexandre Bonstein, Christophe Bonzom, Lauri Lupi et Léo Messe assurent, eux aussi avec brio, tous les autres rôles de la distribution. 

Comme le film Romeo + Juliet de Baz Luhrmann (avec Leonardo Di Caprio et Claire Danes), la pièce est ponctuée de chansons pop rock qui agissent comme des exhausteurs d'émotions comme "Where the wild roses grove" de Nick Cave, interprêtée par Lucas Anglarès et Sinan Bertrand. Un moment magnifique. A la fin de la scène, on a la gorge nouée  lorsqu'ils s'enlacent. C'est simplement beau et émouvant. David Bowie et Rage against the machine figurent aussi dans la playlist. 

Bon, j'arrête là, les mots manquent un peu pour décrire ce que j'ai ressenti ce soir-là : vous aurez cependant compris, j'espère, que j'ai été saisie aux tripes (en langage plus spontanné, j'ai kiffé grave !) et vous conseille vivement de courir au Vingtième Théâtre pour voir cela. 

Pour vous donner un léger avant-goût, voici une vidéo réalisée lors du Festival d'Angers où la pièce a reçu le prix du jury. Même mise en scène mais distribution différente :

Roméo & Juliet, d'après William Shakespeare par la compagnie Magnus Casalibus, mise en scène Vincianne Regattieri, adaptation Alain Sizey et Vincianne Regattieri. Avec Lucas Anglarès, Sinan Bertrand, Alexandre Bonstein, Christophe Bonzom, Lauri Lupi, Léo Messe. Au Vingtième Théâtre, du mardi au samedi à 21h30, le dimanche à 17h30, jusqu'au 28 juillet 2013 (relâche exceptionnelle le 24 juillet 2013).
Réseravtion au 01 48 65 97 90. Durée 1h45.