Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 juillet 2015

Noces de sang de Federico Garcia Lorca / William Mesguich / Avignon - Théâtre du Chêne Noir

"A qui la faute ?"

Dans la chaleur avignonaise, William Mesguich restitue l'Andalousie des années 1930. Noces de sang de Federico Garcia Lorca est à découvrir au Théâtre du Chêne noir.

IMG_2103.JPG
Photo : Marie Julliard

Il y a d'abord cette mère, veuve andalouse, corsetée dans sa rigueur et ses principes. Le double de Bernarda Alba, en somme, personnage créé quelques années plus tard par l'auteur. Mais si Bernarda est mère de cinq filles qu'elle cloitre pour protéger son honneur, cette mère-là n'a plus qu'un garçon. Son mari et son autre fils ont été tués à coups de couteau par une famille rivale. Dès la première réplique, l'on sent bien que le malheur plane encore et que cette histoire de vendetta digne de Colomba n'est pas terminée. Le fils survivant est sur le point de se marier. Sa fiancée fut celle d'un autre auparavant. Celui-là même est le dernier rejeton de la famille rivale.

L'histoire est tirée d'un fait divers de l'époque, dans les environ d'Almeria. Garcia Lorca lui ajoute une dimension mystique, faisant entrer en scène les personnages de la Mort et de la Lune. Les deux divinités dialoguent ensemble. Il y a ainsi dans cette œuvre une dimension tragico-poétique, faisant de ce drame plus une fable qu'un témoignage réaliste. Autant d'éléments que William Mesguich sait mettre en valeur.

201312_filage_nocesdesang_williammesguich_canon5DMKII_©MarieJulliard-3.jpg
Photo : Marie Julliard

Comme souvent dans le OFF, les décors sont épurés - succession des pièces oblige - et la pièce repose pour beaucoup sur le jeu des acteurs. Ils sont cinq en scène, William Mesguich et Sterenn Guirriec assurant les rôles des deux jeunes hommes et des deux jeunes femmes. Michèle Simmonet, elle, est parfaite dans le rôle de cette mère froide et austère.

Les accords de Flamenco qui ponctuent la pièce nous plongent encore plus dans l'atmosphère du lieu et de l'époque. William Mesguich sait créé des univers, des ambiances. Nous l'avions constaté déjà avec son adaptation des Mystères de Paris. Avec ces Noces de sang, il signe une nouvelle fois une mise en scène réussie. 

Noces de Sang de Federico Garcia Lorca, adaptation Charlotte Escamez, mise en scène William Mesguich. Avec Estelle Andrea, Eric Bergeonneau, Sterenn Guirriec, William Mesguich, Michèle Simonnet. Festival Off d'Avignon, Théâtre du Chêne Noir, tous les jours à 12h30 jusqu'au 26 juillet 2015 (relâche les 18 et 25 juillet). Réservations au 04 90 86 74 87. Durée : 1h20.

Les commentaires sont fermés.