Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21 mai 2015

Une famille aimante mérite de faire un vrai repas de Julie Aminthe / Dimitri Klockenbring / Le Lucernaire

 "Les repas chaleureux, ça ne s'improvise pas."

Une famille aimante mérite de faire un vrai repas. Cela pourrait être un slogan publicitaire ; c'est en tout cas le titre d'une pièce de Julie Aminthe, mise en scène par Dimitri Klockenbring et présentée actuellement au Lucernaire.

une famille aimante mérite de faire un vrai repas,julie aminthe,dimitri flockenbring,le lucernaire
Photo © Théâtre de l’Homme

Un père, une mère, un garçon, une fille - soit la famille occidentale classique - semblant vivre dans un intérieur confortable. Derrière cette image de la famille idéale, se cache cependant une réalité plus cruelle. Le spectateur découvrira rapidement les névroses qui hantent chacun. La mère cajole ses adolescents comme des nourrissons ; un trop plein d'affection qui vient masquer son alcoolisme. Le père brique la maison frénétiquement, nous vantant les mérites des lingettes en microfibre. La fille est en proie à de lourdes angoisses sur son avenir et sa retraite... à 17 ans à peine ! Le fils, enfin, est abruti de jeux vidéos et pique les Xanax de son paternel. Chacun cache ses problèmes pour maintenir les apparences et la mère, garante de cette équilibre de surface, s'échine à organiser un "vrai repas" au menu alléchant : terrine de foie au porto, filet mignon aux morilles et bavarois au fruits rouges.

A travers ce huis-clos familial, ce sont les travers de notre société que Julie Aminthe décrit. En vrac : le consumérisme, les difficultés économiques, la nécessité de "réussir sa vie" ... Un portrait au vitriol de la famille moderne renforcé par la mise en scène de Dimitri Klockenbring : le dispositif scénique est sobre (trois revêtements de sol différents pour figurer les pièces de l'appartement, un fauteuil, une desserte et deux cousins, rien de plus). Tout repose sur le jeu des comédiens. Une interprétation tantôt désincarnée, tantôt légèrement surjouée pour mieux nous montrer que chacun joue un rôle sans véritablement être là, sans réellement vivre sa vie. 

une famille aimante mérite de faire un vrai repas,julie aminthe,dimitri flockenbring,le lucernaire
Photo © Théâtre de l’Homme

Dès le départ, on imagine le pire en guise de dénouement. A force de flirter avec le précipice, tous vont fatalement finir par tomber dans le vide. La mère va-t-elle empoisonner les siens? Ou bien le fils va-t-il sortir une arme à feu et dézinguer les autres comme dans ses jeux vidéos ? Sans dévoiler la fin, l'épilogue de cette comédie caustique reste finalement assez terne ... un peu trop même. Certes, on peut se dire que le reste se passera hors-champ mais après une heure où se mèlent rire et tension, on reste un peu sur notre faim.

Une famille aimante mérite de faire un vrai repas de Julie Aminthe, mise en scène Dimitri Klockenbring. Avec Jean Bechetoille, Olivier Faliez, Fanny Santer, Marie-Céline Tuvache. Au Lucernaire, du mardi au samedi à 19h30, dimanche à 15h, jusqu'au 28 juin 2015. Réservations au 01 45 44 57 34
Durée : 1h.

Les commentaires sont fermés.