Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 mai 2015

Touchée par les fées de Marie Desplechin / Théâtre de l'aquarium

"En général, l'histoire c'est lui qui la raconte"

Touchée par les fées : un titre plein de poésie pour ce seul en scène, écrit par Marie Desplechin et joué par Ariane Ascaride. Le spectacle est à l'affiche au Théâtre de l'Aquarium (Cartoucherie de Vincennes) jusqu'au 17 mai 2015 puis au Théâtre du Gymnase à Marseille.

touchée par les fées,marie desplechin,ariane ascaride,thierry thieû niang,théâtre de l'aquarium,théâtre,critique,avis,blog
Photo : J.L. Fernandez 

Dans sa combinaison rouge d'ouvrier, Ariane Ascaride s'avance vers nous pour nous parler d'elle. Elle que l'on croit si bien connaitre mais que l'on confond peut-être un peu avec les rôles qu'elle interprête devant la caméra de son mari Robert Guédiguian ... alors pour mieux casser cette image, Ariane Ascaride commence par nous raconter un de ses rêves, un rêve sanglant où elle doit faire preuve de violence pour survivre.  La suite sera beaucoup plus pacifique et poétique : ses premières expériences théâtrales sous la direction d'un père coiffeur et metteur en scène à ses heures avec ses camarades résistants ;  son attrait pour les créatures surnaturelles - anges, fées et autres elfes - et son rêve inassouvi d’interpréter Puck dans Le Songe d'une nuit d'été ... Une enfance où tout n'est pourtant pas si rose. Les difficultés financières de sa famille, les infidélités de son père : la comédienne ne passera rien sous silence au cours de ce spectacle mais tout est dit avec pudeur et délicatesse. Avec beaucoup d'amour aussi.
 
Reste cependant un bémol : loin de conter une histoire linéaire, Ariane Ascaride nous fait un récit sous forme de flashes et enchaîne les digressions. On avance, on revient en arrière au risque de se perdre un peu dans les méandres de sa mémoire. Une comédienne des plus sympathiques qui entreprend de nous raconter son enfance marseillaise, un texte taillé sur mesure par une écrivaine de renom  : on s'attendait à adorer ce spectacle, forcément ! L'on ne peut se sentir qu'un peu déçue, au final, d'avoir simplement bien aimé...  
 
Touchée par les fées de Marie Desplechin, mise en scène Thierry Thieû Niang. Avec Ariane Ascaride. Au Théâtre de l'Aquarium, du jeudi au samedi à 20h30, dimanche 16h, jusqu'au 17 mai 2015. Réservations au 01 43 74 99 61. Au Théâtre du Gymnase à Marseille, du 28 au 30 mai 2015. Durée : 1h05.

Les commentaires sont fermés.