Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18 septembre 2014

La Grande Nouvelle / Philippe Adrien / Théâtre de la Tempête

"C'est tout le système qui s'écroule"

 15031084419_87a37710cd_o.jpg
Photo : Antonia Bozzi

A tout seigneur tout honneur : au Théâtre de la Tempête, Philippe Adrien, directeur des lieux, ouvre la saison 2014-2015 avec La Grande Nouvelle, une pièce qu'il met en scène et qu'il a également co-écrite.

Point de départ de cette œuvre : Le Malade imaginaire. Philippe Adrien et Jean-Louis Bauer ont imaginé une version contemporaine de la pièce de Molière. Que serait Argan aujourd'hui ? Plus qu'un hypocondriaque, un vieillard en lutte contre la décrépitude de son corps, à la recherche d'une jeunesse éternelle à grand renfort de pilules magiques. Au beau milieu d'une maison où la domotique a pris le dessus, il dilapide la fortune de sa fille pour financer la recherche en NBIC (comprenez "nanotechnologies, biologie, informatique et sciences cognitives) visant à faire vivre l'homme "mille ans". Les charlatans sont devenus financiers mais Argan (Patrick Paroux) est toujours le dindon de la farce ... Ajoutons à cela une épouse transsexuelle multipliant les opérations (Nathalie Mann) et une fille (Lison Pennec) fascinée par un cinéaste aux tendances sado-maso (Arno Chevrier).

15217881655_5e67585d5f_o.jpg

Photo : Antonia Bozzi  

Disons le ouvertement : de l'œuvre originale ne subsiste qu'un cadre, support de la toile tissée par Adrien et Bauer. Et en matière de tissage, il en est de plus ou moins fin ... On est au final déçus part ce texte qui parvient difficilement à nous arracher quelques sourires. La farce flirte parfois avec la pochade, à notre plus grand regret.

La mise en scène et l'interprétation sauvent un peu la mise. Il faut souligner notamment l'excellente interprétation de Pierre Lefebvre dans le rôle d'Antoine (double masculin de la Toinette originelle). Le jeune comédien, déjà remarqué dans L'Ecole des femmes au même endroit, campe un touche-à-tout facétieux qui prend les commandes de la maison pour mieux mystifier Argan et, au final, lui ouvrir les yeux. La scène d'exorcisme vaudou, petite pépite, lui permet d'exprimer tout son talent comique.

Au final, ces deux heures semblent bien longues, une fois n'est pas coutume à La Tempête, théâtre où nous sommes habituellement rarement déçus ... Dommage !

La Grande Nouvelle d'après Le Malade imaginaire de Molière, de Jean-Louis Bauer et Philippe Adrien, mise en scène Philippe Adrien. Avec Patrick Paroux, Lison Pennec, Nathalie Mann, Jean Charles Delaume, Jean-Marie Galey, Arno Chevrier, Pierre Lefebvre. Au Théâtre de la Tempête (Cartoucherie de Vincennes), jusqu'au 12 octobre 2014, du mardi au samedi à 20h, dimanche à 16h. Réservations au 01 43 28 36 36.
Durée : 2h.

 

Les commentaires sont fermés.