Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17 mai 2014

Macbeth de Shakespeare / Ariane Mnouchkine / Théâtre du Soleil - Cartoucherie de Vincennes

"De bruit et de fureur"

macbeth,shakespeare,ariane mnouchkine,théâtre du soleil,avis,critique,blog

Photo : Michèle Laurent

Voilà quatre ans que l'on attendait une nouvelle pièce du Théâtre du Soleil, longue attente depuis ces époustouflants Naufragés du Fol Espoir. Pour les 50 ans de la troupe, Ariane Mnouchkine profite d'un autre anniversaire - le 450e de Shakespeare - et s'attaque à Macbeth. Avant de parler de la pièce, un mot sur ce que les spectateurs découvriront en arrivant sur place : le grand hall attenant à la salle de représentation. Un lieu un peu magique où l'on se restaurera, avant la pièce ou pendant l'entracte, au milieu de nombreuses reproductions d'affiches et sous le regard du grand Will dont un immense portrait est peint au mur.  

C'est sur une lande de laine que s'ouvre la pièce. Les hommes qui mènent le combat ne sont pas des guerriers écossais du XIe siècle mais des soldats de notre époque, casques, treillis couleur sable et radio à la main. Le ton est donné : c'est un Macbeth contemporain que nous offre Ariane Mnouchkine. Et c'est entre riches tapis et fauteuils en cuir que le valeureux guerrier est célébré, à peine descendu d'un hélicoptère. Grisé par ce succès, envoûté par la prophétie des trois sorcières lui prédisant un avenir royal et poussé par sa femme, Macbeth va verser le sang pour conquérir le trône et tenter de la conserver.

macbeth,shakespeare,ariane mnouchkine,théâtre du soleil,avis,critique,blog  Photo : Michèle Laurent

Comme à son habitude, Ariane Mnouchkine nous offre un spectacle en cinémascope. Pas moins de 24 tableaux - et autant de décors - pour nous conter cette épopée. On a par moment l'impression qu'ils sont mille (en réalité quarante) à s'activer sur scène tant les changements sont rapides. On passe ainsi d'un salon de réception à une serre (où Lady Macbeth confectionne des bouquets) puis à une salle de bal, la terrasse d'un pub au bord de la Tamise ou encore les appartement privés du nouveau roi. Autant de saynètes qui impose un rythme soutenu à l'histoire. Ajoutez à cela les effets sonores créés en direct par Jean-Jacques Lemêtre et le spectacle est complet !

Quarante comédiens sur scène vous disais-je, cela fait du monde. C'est aussi une des marque de fabrique du théâtre du Soleil. Du simple rôle de figuration au rôle titre, tous jouent la partition avec une énergie et un enthousiasme communicatifs. Réservez au plus vite : la plupart des dates affichent déjà complet. 

Macbeth de William Shakespeare, traduit et dirigé par Ariane Mnouchkine, musique de Jean-Jacques Lemêtre. Au Théâtre du Soleil, Cartoucherie de Vincennes, mercredi, jeudi, vendredi à 19h30, samedi à 13h30 et à 19h30, dimanche à 13h30. Durée 3h50 avec entracte. Réservations au 01 43 74 24 08. 

Les commentaires sont fermés.