Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 janvier 2014

Deux hommes jonglaient dans leur tête / Roland Auzet et Jérôme Thomas / Le Monfort

 deux hommes jonglaient dans leur tête,monfort,roland auzet,jérôme thomas,cirque,jonglage,théâtre,avis,critique,blog,spectacle

Deux hommes jonglaient dans leur tête : voilà un titre à la fois explicite et obscur. Roland Auzet et Jérôme Thomas - les deux hommes en question - s'installent avec leurs instruments étonnants au Monfort.

Ici et là sur la scène, d'élégants objets de bois. Ces machines pourraient être sorties de l'imagination de Léonard de Vinci. Au milieu de cette installation : Jérôme Thomas,jongleur , et Roland Auzet, virtuose de la percussion. Dans une semi-obscurité, vêtus de très chics costumes-cravates et sans échanger un seul mot, les deux hommes enchaînent les démonstrations d'une machine à l'autre. Les percussions impulsent le rythme au jonglage, le jonglage lui-même devient percussion. 

La technique est impressionnante : les deux compères parviennent même à créer des illusions d'optiques tant ils sont rapides. Des miroirs et des lumières magnifiques sont aussi là pour les y aider. Jérôme Thomas nous démontre que l'on peut jongler avec tout - des plumes comme des grelots - et Roland Auzet que tout est musique.

Le spectacle est ainsi autant visuel et sonore. Toutes ses machines en bois produisent du son : dans leurs entrailles, des tringles métalliques, des carillons ... leur corps sert de caisse de résonance. On peut être fascinés en voyant cela mais il s’exhale aussi de la scène une certaine tension et la frénésie des deux hommes vire un peu à la cacophonie: des sons de toute part qui en deviennent assourdissants lorsque, comme pris de folie, ils animent toute cette machinerie en même temps.  

Deux hommes jonglaient dans leur tête, conception et interprétation Roland Auzet et Jérôme Thomas. Au Monfort Théâtre, jusqu'au 1er février 2014, du mardi au samedi à 20h45, le jeudi 23 janvier à 14h30. Réservations au 01 56 08 33 88.  Durée : 1h. 

Les commentaires sont fermés.