Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03 janvier 2014

Un point sur la situation à la Comédie-Italienne

comédie italienne,attilio maggiulli

Photo : Mirco Magliocca

C'est un rendez-vous raté : courant décembre, j'avais pris date avec Attilio Maggiulli, le directeur de la Comédie Italienne, pour une interview début janvier. Nous devions évoquer le 40e anniversaire de ce théâtre, situé rue de la Gaîté à Paris et spécialisé dans la Commedia dell'arte, et parler aussi de sa mise en scène de Noblesse et bourgeoisie de Goldoni, actuellement à l'affiche.

Les événements en ont décidé autrement : le 26 décembre, le directeur de la Comédie Italienne, lassé de voir son théâtre sombrer financièrement dans l'indifférence, a foncé avec sa voiture sur les grilles de l'Elysée. Deux jours avant, presque au même endroit, il avait brûlé un mannequin à l'effigie d'Arlequin. Un acte désespéré qui lui vaut d'être depuis une semaine interné en hôpital psychiatrique.

 

comédie italienne,attilio maggiulli
Photo : Mirco Magliocca

A la Comédie Italienne, le spectacle continue. Les dix comédiens assurent deux représentations par jour durant les vacances scolaires : en plus de Noblesse et bourgeoisie, chaque soir, un spectacle pour enfants est proposé l'après-midi. Hélène Lestrade, comédienne et épouse d'Attilio Maggiuli, et Claudine Simon, l'assistante du metteur en scène, assurent la continuité, le coeur en berne. Autour d'elles, les soutiens s'organisent. Un appel aux dons a été être lancé ainsi qu'une pétition pour sauver le lieux.

A défaut d'interviewer Attilio Maggiulli, j'ai pu, dans le cadre d'un reportage pour France 3 Ile-de-France aller à leur rencontre pour tenter de comprendre comment l'homme de théâtre en est arrivé là (images Pierre Lassus, montage David Robert):

Depuis plusieurs années, la Comédie-Italienne est exsangue. La jauge est petite - une centaine de places - et le prix du billet n'a pas augmenté depuis 2000 afin de permettre au plus grand nombre de découvrir la commedia dell'arte. Les subventions, elles, ont fondu. Ici, on joue la même pièce une année entière alors que les aides désormais se consacrent surtout à la création. Des masques et des costumes ont du être vendus pour payer les factures, essayer de gagner du temps. On a renoncé à la musique pour ne pas avoir de droits à payer et ainsi réduire les frais... 

Voilà la situation dans laquelle Attilio Maggiuli se débat depuis des années jusqu'à son pétage de plomb du 26 décembre. Le terme n'est pas élégant mais comment décrire autrement cet acte ? Si les médias l'ont présenté comme un acteur du film Les bronzés font du ski (triste raccourci!), Attilio Maggiuli est un homme de théâtre au parcours enviable : formé par Giorgio Strehler au Piccolo Teatro de Milan, il a travaillé avec Ariane Mnouchkine et Jean-Paul Roussillon avant de créer en 1974 la Comédie Italienne.

ComIta Noblesse affiche.jpg

Pour lui venir en aide, une pétition a été lancée. Vous pouvez aussi envoyer vos dons (à Comédie Italienne 17-19 rue de la Gaîté 75014 Paris) ou un message de soutien par mail (sauvonslacomedieitalienne@orange.fr). Vous pouvez aussi tout simplement aller voir Noblesse et bourgeoisie. 

Commentaires

Bonsoir,

J'ai lu votre billet avec intérêt, sensible à la situation de la Comédie Italienne.
J'ai apporté ma petite pièce au combat en allant voir "Noblesse et Bourgeoisie" semaine dernière.
Spectacle de qualité, interprétation convaincante, il faut les soutenir !
Amitiés, Elisabeth

Écrit par : ELISABETH | 04 janvier 2014

Oui il faut soutenir la Comédie italienne!..qui le mérite grandement.
Ci-après, critique que j'ai déposée sur le site billetreduc.com, en espérant qu'elle contribuera à alerter sur la qualité du spectacle présenté actuellement.
"Noblesse et Bourgeoisie": une très belle soirée.
Une comédie noire de Goldoni qui pointe l'extrême hypocrisie et le cynisme absolu des "puissants", ici la noblesse.
Traitée sur le mode de la commedia del arte, cette pièce rassemble d'excellents interprètes, pleins de talent. Mise en scène vive, jeux de masques, maquillages outrés, costumes extrêmement somptueux,gesticulations des valets,roueries des maîtres, intelligence et sensibilité de la femme vertueuse, tout y est...y compris le cadre chaleureux de ce si joli petit théâtre que l'on aimerait bien conserver longtemps ...Il perpétue l'art et les traditions de la comédie italienne de très bonne qualité. Ne résistez pas au plaisir de le découvrir.Vous passerez une excellente soirée.

Écrit par : patramarga | 08 février 2014

Les commentaires sont fermés.