Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 novembre 2013

La Jeanne de Delteil / Christian Schiaretti / Théâtre 71

 "Gaie et hardie"

Au théâtre, on est parfois ému par une histoire, touché par un texte, euphorisé par le rire ... et parfois époustouflé par un comédien ou une comédienne. Espanté comme on dit dans mon Sud natal. Ce fut le cas au Théâtre 71 à Malakoff où Juliette Rizoud interprète La Jeanne de Delteil, mise en scène par Christian Schiaretti.

La pièce est une adaptation de Jeanne d'Arc de Joseph Delteil. Juliette Rizoud nous raconte la vie de la bergère de Domrémy, de sa naissance au bûcher. La voilà dans les coulisses d'un théâtre - telle une femme de ménage ou une régisseuse - transformant un établi en cheval, des balais en forêt ou montant à l'assaut des étagères comme s'il s'agissait des remparts d'Orléans.

Sur scène, elle n'est plus seule. Ils sont  10, 100, 1000 à ses côtés tant l'énergie qu'elle déploie est grande. Me voilà soudainement passionnée par la vie de Jeanne d'Arc, personnage historique qui, je dois bien l'avouer, n'avait jusqu'alors que faiblement suscité mon intérêt. Instant de grâce que celui où l'on découvre pour la première fois le talent d'une artiste ... que l'on ne pourra que suivre assidûment après cela. 

La Jeanne de Delteil, d’après Jeanne d’Arc de Joseph Delteil, adaptation Jean-Pierre Jourdain, mise en scène de Christian Schiaretti. Avec Juliette Rizoud comédienne de la troupe du TNP. Au Théâtre 71 à Malakoff jusqu'au 29 novembre 2013. Durée 1h30

Les commentaires sont fermés.