Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05 juin 2013

Boris Vian en chansons au Studio-Théâtre de la Comédie-Française

cabaret boris vian,comedie-française,studio théâtre,serge bagdassarian,elsa lepoivre,veronique vela,stephane varupenne,jérémy lopez,florence viala,françoise gillard,cecile brune,critique,avis,blog

"C'est bien plus bath
que l'foie gras en terrine"

On deviendrait presque accro à ces cabarets que nous propose régulièrement la Comédie-Française ! Cette fois, c'est Boris Vian qui est à l'honneur au Studio Théâtre

Sur la scène huit interprêtes. Serge Bagdassarian (qui signe aussi la direction artistique du spectacle), Véronique Vella,  Cécile BruneFlorence VialaFrançoise Gillard, Elsa Lepoivre et Stéphane Varupenne  sont des habitués de cet exercice ;  Jérémy Lopez, lui, se prête au jeu pour la première fois. Tous ont en commun de merveilleusement interprêter ces textes  - interprêter au sens théâtral du terme - nous faisant intensément ressentir les paroles. Laissons à d'autres les prouesses vocales désincarnées. Ici, on vit ce que l'on dit.

Il y a bien sur les tubes de Boris Vian comme La Complainte du progrès ("Mon frigidaire, mon armoire à cuillères, mon évier en fer et mon poêle à mazout...") interprêté façon bossa nova par Elsa Lepoivre et Stéphane Varupenne ; le non moins célèbre On n'est pas là pour se faire engueuler (Varupenne encore, en duo avec Jérémy Lopez) ou encore Fais moi mal Johnny (Françoise Gillard).

Il y a aussi les titres moins connu que l'on découvre avec un énorme plaisir : Mozart avec nous où il est question de chachacha sur l'air de la marche turque de Mozart (Véronique Véla) ou La Java des bombes atomiques interprêtées en coeur par la troupe. 

Le spectacle dure un peu plus d'une heure et l'on aurait envie que cela soit beaucoup plus long. Réjouissons-nous : la saison prochaine, ce n'est pas un mais deux cabarets qui nous seront proposés : reprise du cabaret Quatre femmes et un piano - joué quelques soirs seulement cette saison au Théâtre Ephémère -  mis en scène par Sylvia Bergé salle richelieu à l'automne et, au printemps 2014, au studio Théâtre, un Cabaret Brassens mis en scène par Thierry Hancisse. On a hâte !

Cabaret Boris Vian, direction artistique Serge Bagdassarian. Avec Véronique Vella, Cécile Brune, Florence Viala, Françoise Gillard, Elsa Lepoivre, Serge Bagdassarian, Stéphane Varupenne, Jérémy Lopez et les musiciens : Benoit Urbain, Philippe Briegh, Florence Hennequin, Hervé Legeay. Au Studio-Théâtre de la Comédie-Française, du mercredi au dimanche à 18h30, jusqu'au 30 juin 2013. Réservation : 0 825 10 1680.  

Les commentaires sont fermés.