Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11 mars 2013

Denis Podalydès en duo avec la danseuse japonaise Kaori Ito pour une nouvelle version du "Cas Jekyll"

 "Comme un manteau taillé exactement
à sa mesure"

Pour cette seconde version du Cas Jekyll, Denis Podalydès n'est plus seul en scène. A ses côtés, la danseuse  et chorégraphe japonaise Kaori Ito campe la monstruosité de Hyde.

Pour cette adaptation théâtrale du roman de Stevenson, adaptation signée Christine Montalbetti, le docteur Jekyll  nous expose, tel un conférencier, sa fabuleuse découverte et les conséquences inattendues de celle-ci.  Grace à une potion, il est parvenu à dédoubler sa personnalité. Le sage Jekyll et le bestial Hyde. Mais les effets de la potion se révèlent bientôt instables et Hyde devient de plus en plus envahissant. Au mileu de sa chambre, voici Jekyll dépassé par les évènements, comme dévoré par son double maléfique.

La chorégraphie entre le sociétaire de la Comédie-Française et la danseuse japonaise est une mécanique finement orchestrée. Les deux comédiens ne forment parfois qu'y seul corps, figurant la transformation, l'envahissement de Jekyll par Hyde. Leurs bras s'enchevêtrent, la danseuse se retrouve accrochée au comédien. Jekyll ne peut se défaire de Hyde et court à sa perte. 

Le duo fonctionne à merveille. Sans avoir vu la première version - dans laquelle Denis Podalydès interprêtait les deux rôles - on est séduit par cette trouvaille. Et la grâce de Kaori Ito sur scène est un  plaisir pour les yeux.

Le Cas Jekyll (2eme version) de Christine Montalbetti, d'après Robert-Louis Stevenson,  mise en scène Denis Podalydès, Eric Ruf et Emmanuel Bourdieu. Avec Denis Podalydès et Kaori Ito.
Au Théâtre de l'Ouest parisien à Boulogne-Billancourt jusqu'au 2 mars 2013. 
Au Théâtre Jean-Vilar de Suresnes les 22 et 23 mars 2013 à 21 heures.

Les commentaires sont fermés.