Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06 février 2013

Confession d'un enfant du siècle au Théâtre du Marais : coup de chapeau pour la scénographie !

IMG_9081 © Didier Goudal.jpg
Photos : Didier Goudal

Découvrir un nouveau théâtre est toujours un moment spécial. La capitale en comptant plusieurs centaines, ce plaisir est presque sans fin ! Des salles parfois minuscules comme le Théâtre du Marais où se joue actuellement La Confession d'un enfant du siècle de Musset, dans une adaptation de Frédéric Vossier et une mise en scène de Marie-Claude Morland.

Seul en scène, Bertrand Farge incarne un homme du 19e siècle, personnage torturé et double de Musset. Octave, blessé par l'inconstance d'une maitresse qu'il aimait profondement, devient un libertin s'adonnant à tous les plaisirs sans contraintes : les fêtes, les jeux, l'alcool ... Une vie dissolue interrompue par le décès de son père. De retour dans sa campagne natale, il rencontre une jeune veuve, redécouvre ce que c'est qu'aimer et devient la proie d'une jalousie maladive.

184021113.jpg

Il est rare que de telles productions bénéficient d'une scénographie aussi élaborée et aboutie. Commençons donc par louer cet effort. Elle est l'oeuvre d'Elsa Belenguier, diplômée de l'ENSATT en 2011, qui signe là sa première scénographie professionnelle. Dans un espace très restreint, on admire l'élégance des verres et carafes disposés sur deux guéridons. Des bougies et des tapis viennent renforcer cette atmosphère propice aux confidences. Et puis il y a ces magnifiques arbres aux reflets flamboyants de l'automne.

Dans ce cadre, Bertrand Farge et sa voix chaude nous livrent cette confession teintée de regrets et de mélancolie. On suit pas à pas l'évolution du personnage, ses changements d'humeur. On vit son désarroi et ses angoisses. Le texte de Musset est magnifique, ce n'est pas une nouveauté ! Il est ici sublimement mis en valeur. 

La Confession d’un enfant du siècle d'après Alfred de Musset. Adaptation Frédéric Vossier, mise en scène Marie-Claude Morland. Avec Bertrand Farge. Au Théâtre du Marais (37 rue Volta, Paris 3e) prolongation jusqu'au 28 avril 2013, du jeudi au samedi à 21h, dimanche à 17h. Réservations : 01 45 44 88 42
Durée du spectacle : 1h20  

Commentaires

Ce théâtre a été, jusqu'à sa mort, celui de l'immense Jacques Mauclair; je lui dois, à lui et à sa troupe, d'inoubliables soirées (Molière, Ionesco, Pirandello, Shaw, et d'autres encore). La salle était toujours pleine, de vrais amoureux du théâtre... C'est forcément un lieu où souffle l'esprit!

Écrit par : anne | 07 février 2013

La bande annonce du spectacle est en ligne depuis aujourd'hui, vous pouvez la découvrir sur le lien suivant: http://confessionenfantdusiecle.hautetfort.com/

Écrit par : Laetitia | 07 février 2013

Les commentaires sont fermés.