Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03 décembre 2012

"Mon amoureux noeux pommier" création de Jean Lambert-wild au Théâtre de Chaillot

"Il est bon de suivre un chemin, 
Il est meilleur de s'en écarter." 

C'est une fable sur la vie et le temps qui passe que nous proposent Jean Lambert-wild, Stéphane Blanquet, Jean-Luc Therminarias, Léopold Frey et François Royet avec Mon amoureux noeux pommier. Une métaphore qui s'appuie sur l'histoire d'un arbre qui vit sa dernière saison. Le spectacle est actuellement présenté au Théâtre de Chaillot.

 mon amoureux noeux pommier,jean lambert-wild,stéphane blanquet,jean-luc therminarias,léopold frey,françois royet,chiara collet,theatre national de chaillot

Photo : Tristan Jeanne Valès et Stéphane Blanquet

Il ne s'agit pas véritablement d'une pièce de théâtre mais d'un spectacle faisant la part belle aux techniques vidéo et d'images en 3D. En cela le spectacle est bluffant. Sur la scène, un pommier sans feuille, "en dur", sur les branches duquel vont venir se positionner des images. Des fleurs, des feuilles mais aussi des petites filles en robes blanches qui, telles des fantômes, se perchent sur l'arbre et virevoltent autour de lui. Entre ces séquences, un fort jolie texte, lu par Marcel Bozonnet et sa voix d'or, nous compte l'histoire d'une vieille femme qui vient trouver refuge au pied de ce pommier pour y finir sa vie. Sur l'avant-scène, la vieille femme en question s'arc-boute avec difficulté à une corde pour avancer sous la neige. Le texte est très beau, répétons-le, avec une dimension poétique et philosophique.

mon amoureux noeux pommier,jean lambert-wild,stéphane blanquet,jean-luc therminarias,léopold frey,françois royet,chiara collet,theatre national de chaillot
Photo : Tristan Jeanne Valès et Stéphane Blanquet

Tout cela semble formidable, je vous le concède, sauf que je n'ai pas tout compris ! Et visiblement, je n'étais pas la seule sceptique dans la salle quand les lumières se sont rallumées. Les scènes d'animation vidéo sont très longues, sans dialogue et avec pour tout fond sonore une musique électro. De quoi s'agit-il au juste ? Des rêveries de la vieille dame sur ce qu'elle fut ? De magie ? De fantômes ? Il nous manque quelques clefs pour saisir cette histoire... Il s'agit pourtant au départ d'un spectacle "Tout public, à partir de 7 ans". La poésie et la technique ne font décidément pas tout.

Mon amoureux noeux pommier, une fable de Jean Lambert-wild, Stéphane Blanquet, Jean-Luc Therminarias, Léopold Frey et François Royet. Avec Chiara Collet et la participation d'Aimée. Voix Marcel Bozonnet. Au Théâtre National de Chaillot, salle Firmin Gémier, jusqu'au 8 décembre 2012.

Commentaires

Splendide! J'en sors à peine et ait un peu de mal à atterrir, on m'avait pourtant prévenu que ce serait impressionnant, mais je ne m'attendais pas du tout à ce que ça me touche à ce point là. Le rapport entre le cycle des saisons et le sort de cette femme est traité de façon tellement limpide ici qu'on ne garde que l'essentiel d'une vie, si je devais voir ma vie défiler en une heure, alors j'aimerais pouvoir garder chaque saison résumée ainsi.
Voilà une belle leçon que je ne suis pas prête d'oublier.

Écrit par : Luz | 04 décembre 2012

Les commentaires sont fermés.