Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04 octobre 2012

Jacques Bonnaffé est "Le Roi du Bois" au Théâtre 71 à Malakoff

"Maudissez le monde,
il vous le rend bien."

Le Roi du Bois@Pascal Gély.jpgPhoto : Pascal Gély

Ce texte-là n'était pas destiné au théâtre : Le Roi du Bois, présenté au Théâtre 71 à Malakoff par la metteuse en scène Sandrine Anglade, fut publié par Pierre Michon en 1996. Un court récit dans lequel l'écrivain évoque le vie d'un garçon de ferme devenu assistant du peintre Claude Le Lorrain. 

Un texte en prose, écrit à la première personne et porté sur scène par le comédien Jacques Bonnaffé. Pâtre aux pieds nus, il parcourt le plateau devenu forêt pour nous conter les éblouissements de son personnage face au luxe et à la richesse. Tout part d'une princesse croisée dans les bois alors qu'elle urinait au milieu d'un flot de tissus et de dentelle. Anecdote des plus prosaïques qui prend alors une dimension quasi mystique.

Le spectacle est une création pluri-disciplinaire : la musique est omniprésente. Pierre-François Roussillon, à la tête du Théâtre 71 depuis deux saisons, a été, soulignons-le, concertiste pendant 20 ans. Plusieurs spectacles programmés cette saison laisseront ainsi une large place à la musique.

Pour Le Roi du Bois, c'est Michèle Reverdy qui a composé les morceaux interprêtés par le quatuor à cordes Varèse. Plus qu'un accompagnement, ces passages musicaux font partie du récit. Les musiciens sont d'ailleurs au centre de la scène. A la voix de Jacques Bonnaffé vient se juxtaposer celle d'un enfant chanteur.

La langue est riche, presque précieuse, et le texte de Pierre Michon constitué de phrases souvent longues. Rentrer dans le récit nécessite ainsi un réel effort. Cet effort consenti, on se laissera bercer par la poésie des mots et la musicalité de la voix de Jacques Bonnaffé. 

Le Roi du Bois, texte Pierre Michon, musique originale Michèle Reverdy, mise en scène Sandrine Anglade. Avec Jacques Bonnaffé, Le Quatuor Varèse et les enfants chanteurs Michaël Oppert et Roman Rondepierre (en alternance). Au Théâtre 71 à Malakoff, jusqu'au 13 octobre 2012. Réservations au 01 55 48 91 00.

Le Quatuor  Varèse animera, par ailleurs, le brunch musical du 7 octobre 2012 au Théâtre 71.

Les commentaires sont fermés.