Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23 août 2012

"Les précieuses ridicules" déjantées de la compagnie La Savaneskise au théâtre du Lucernaire

les précieuses ridicules,théâtre du lucernaire

"Vous allez faire pic, repic et capot tout ce qu'il y a de galant dans Paris"

En attendant la rentrée théâtrale, le Lucernaire nous propose pendant quelques semaines encore sa programmation d'été. Parmi les pièces à l'affiche, Les Bonnes de Genet avec - entre autres - Odile Mallet dont je vous avez parlé l'année dernière mais aussi une version déjantée des Précieuses ridicules de Molière. A voir absolument d'ici le 15 septembre.

Le talent de cette mise en scène, signée Pénélope Lucbert, est de faire de Cathos et Magdelon  des adolescentes pimbêches comme on en croise tous les jours - mastication de chewing-gum et yeux levés au ciel  en signe d'exaspération compris - des suiveuses pas vraiment "fut-fut", prêtes à tout pour être In. Et pour parvenir à cela, pas besoin de changer une seule ligne du texte ! Juste de vêtir les demoiselles d'un perfecto en cuir. Et pour dépoussiérer le tout : quelques accords de guitare électrique (joués en live par Oskar Clark). On jubile.

L'interprétation vient renforcer cette mise en scène ébouriffante. La pièce repose en grande partie sur les personnages de Cathos, Magdelon et Mascarille : Justine Paillot, Ariane Brousse et Damien Vigouroux ce jour-là (il y a des alternances dans la distribution). Il faut voir les deux demoiselles, bouches ouvertes et yeux écarquillés, écouter Mascarille débiter son poème ; Justine Paillot se débattre avec la crinoline de sa robe et Ariane Brousse minauder sur le dossier d'un sofa (belle maîtrise de l'art de la chute !). Le clownesque est savamment dosé. Les rôles secondaires sont, eux aussi,  tous parfaitement à la hauteur. 

A noter : le rôle de Mascarille est assuré certains jours par Damien Zanoly. Le jeune comédien est aujourd'hui élève au Conservatoire national supérieur d'art dramatique et son interprétation m'avait déjà fortement enthousiasmée lors des journées de juin, cette année et l'année dernière.

Tous font partie de la compagnie Saveneskise et se sont rencontrés au cours Claude Mathieu, promotion 2008. Créer de manière collective est leur crédo. Ces Précieuses Ridicules sont leur premier spectacle. On attend les autres avec impatience !

Les précieuses ridicules de Molière, mise en scène de Pénélope Lucbert. Avec Régis Bocquet,Ariane Brousse, Barbara Gauvin, Aude Macé, Déborah Marique, Marion Lo Monaco, Denis Morin, Edouard Michelon, Justine Paillot, Cédric Révillion, Walter Stawinoga, Damien Vigouroux, Damien Zanoly, Jeanne Gogny, Regis Chaussard. Au Théâtre du Lucernaire, jusqu'au 15 septembre 2012, du mardi au samedi à 18h30. Réservations : 01 45 44 57 34 Durée : 1h10

Commentaires

Comment osez faire un tel article. Le spectacle vivant n'est il pas tous les soirs différent ?Si vous voulez voir Damien Zanoly allez au cinéma voir toujours le même film avec le même acteur, et les même intonations. Quel genre de professionnel êtes vous ?

Écrit par : Roertmitchum | 24 août 2012

Je ne comprends pas très bien ce qui provoque votre courroux ? Ai-je déploré que l'acteur mentionné ne joue pas le jour où j'ai assisté à la représentation ? Absolument pas ! Et je trouve même que Damien Vigouroux fait un Mascarille formidable !
Pour répondre à votre question, je suis juste le genre de "professionnel" (même si je préfère le terme "amateur" puisqu'il renvoit à la même racine que le verbe "aimer") qui donne aux spectateurs le maximum d'informations. Et une précision sur un comédien de la distribution - certes présent seulement en alternance - ne me semblait ni superflue ni indélicate.
Dernière précision : je trouve votre ton fort agressif et, si ce blog est ouvert à toutes les discussions, nous avons coutume d'employer ici un langage un peu plus courtois, même lorsque nous sommes en désaccord.
Merci néanmoins de votre attention pour cet article.

Écrit par : Audrey | 24 août 2012

Je vous accorde que mon ton était trop agressif!
Merci pour votre réponse et bonne continuation

Écrit par : Roertmitchum | 25 août 2012

Les commentaires sont fermés.