Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03 mai 2012

Tokyo Bar, une pièce de Tennessee Williams inédite en France, à voir au Théâtre de la Tempête

 "Je ne ferai semblant de rien"

tokyo bar,théâtre de la tempête,tennessee williams,jean-marie besset,gilbert désveaux,christine boisson,laurent d'olce,mathieu lee,alexis rangheardC'est une pièce inédite en France de Tennessee Williams  que nous propose actuellement le Théâtre de la Tempête. A la fin des années 60, lorsqu'il écrit Tokoy Bar, presque 25 ans après La ménagerie de verre, le dramaturge américain est sur le déclin. La pièce, créée "Off Broadway", sera peu reprise ensuite. Un critique du New-York Times ira même jusqu'à la considérée  comme injouable.

"Le texte anglais est obscur, il y a beaucoup de passages où l'on ne comprend pas vraiment de quoi il est question" explique Jean-Marie Besset* qui a signé l'adaptation, allant même jusqu'à évoquer un "travail d'archéologie" plus que de traduction. 

Dans un bar d'hôtel à Tokyo, Miriam (Christine Boisson) traine son désarroi, coincée là avec son mari, Mark, artiste peintre en plein délire (Alexis Rangheard). Ce que veut Miriam, c'est le réexpédier aux Etats-Unis pour le faire interner et, pour cela, appelle au secours Leonard (Laurent d'Olce), marchand d'art qui commercialise les oeuvres de Mark.

tokyo bar,théâtre de la tempête,tennessee williams,jean-marie besset,gilbert désveaux,christine boisson,laurent d'olce,mathieu lee,alexis rangheard
Alexis Rangheard et Christine Boisson. Photo : Antonia Bozzi

Christine Boisson porte merveilleusement cette pièce, incarnant un personnage fort et fragile à la fois. Séductrice - impressionnant numéro de drague sur le serveur du bar, interprété par Mathieu Lee - il faut la voir, majestueuse et dominatrice, dans une robe échancrée jusqu'au bas du dos. Une assurance qui cache une faille. La folie de son mari la plonge dans une colère, une rage démesurée. On la sent au bord du gouffre. Alexis Rangheard joue parfaitement ce mari vacillant, imbibé d'alcool et dévoré par son oeuvre. Sur scène, il tremble, chancelle, titube, s'agrippe à cette femme qui ne veut plus de lui.

 tokyo bar,théâtre de la tempête,tennessee williams,jean-marie besset,gilbert désveaux,christine boisson,laurent d'olce,mathieu lee,alexis rangheard
Mathieu Lee et Christine Boisson. Photo : Antonia Bozzi.

Disons-le clairement : Tokyo Bar est très en deça des pièces de Tennessee Williams que l'on connait. Mais la qualité de l'interprétation et l'élégante mise en scène de Gilbert Désvaux sauvent ce spectacle qui mérite le déplacement à la Cartoucherie de Vincennes.

TOKYO BAR  de Tennessee Williams, adaptation Jean-Marie Besset, mise en scène Gilbert Désveaux. Avec Christine Boisson, Laurent d'Olce, Mathieu Lee, Alexis Rangheard et avec la participation de Farida Remadna. Au Théâtre de la Tempête jusqu'au 2 juin 2012. Réservations : 01 43 28 36 36 .

*Propos recueillis lors de la discussion à l'issue de la représentation du 29 avril.

Les commentaires sont fermés.