Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02 février 2012

"Les femmes savantes", mise-en-scène de Marc Paquien au Théâtre de La Tempête

femmes savantes.jpg

« Quand on sait entendre,
on parle toujours bien.  »

Une mise-en-scène un peu sage, voilà mon opinion sur Les femmes savantes proposées par Marc Paquien au Théâtre de la Tempête. Si le metteur-en-scène (à qui l'on doit aussi Oh Les beaux jours de Beckett avec Catherine Frot, actuellement au Théâtre de La Madeleine) glisse ça et là quelques fantaisies, l'ensemble manque un peu de panache. Attention : on est loin du ratage. La qualité de ce spectacle est tout à fait acceptable. Mais il manque ce je-ne-sais-quoi qui vous fait ressortir de la salle la tête dans les étoiles, qui vous fait dire "waouw, j'ai passé un moment génial !"

Côté scénographie, une partie du spectacle se déroule dans un décor faisant penser à un atelier d'artiste  ; l'autre sur l'avant-scène, devant un rideau bleu"Ces femmes savantes évoluent dans un lieu imaginaire qui fait surgir l'action, qui élance les corps des comédiens vers la rampe" explique Marc Paquien dans sa note d'intention.

La distribution est, quant à elle, inégale. Agathe Rouillier (Armande), Matthieu Marie (Clitandre) mais surtout Daniel Martin (Chrysale) et François de Brauer (Trissotin) parviennent à tirer leur épingle du jeu.

Les Femmes savantes de Molière, mise en scène Marc Paquien. Avec Anne Caillère, François de Brauer, Eric Frey, Jany Gastaldi, Nathalie Kousnetzoff, Matthieu Marie, Daniel Martin, Pierre-Henri Puente, Alix Riemer et Agathe Rouillier. Au Théâtre de La Tempête, jusqu'au 19 février. Réservations par téléphone  : 01 43 28 36 36  ou mail : billetterie@la-tempete.fr. 

Commentaires

Je plussoie entièrement.

Écrit par : Minyu | 04 février 2012

Les commentaires sont fermés.