Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07 janvier 2012

Après Villeurbanne, l'excellent "Ruy Blas" de Schiaretti à Sceaux

" Devant moi tout un monde, un monde de lumière,
Comme ces paradis qu'en songe nous voyons,
S'entr'ouvre en m'inondant de vie et de rayons ! "

ruy blas,victor hugo,christian schiaretti,sceaux,les gémeaux,tnp,villeurbanne,robin renucci,jérôme kircher,roland monod,isabelle sadoyan,clara simpson,gilles fisseau,yves bressiant,philippe dusigne,claude kœner,romain ozanon,antoine besson,luc vernay,antoine lyes,vincent vespérant,nicolas gonzales,juliette rizoud,yasmina remil,olivier borle,clément morinière,julien tiphaine,damien gouyOn en avait dit beaucoup de bien et cela n'était pas usurpé : hier, au Théâtre des Gémeaux à Sceaux, je ne fus pas déçue. Et le reste de la salle non plus visiblement : de très longs applaudissements sont venus récompenser ce Ruy Blas, mis en scène par Christian Schiaretti.

Une pièce qui, rappelons-le, fut présentée à Villeurbanne  en novembre dernier, pour la réouverture du Théâtre National Populaire.

Au milieu d'un vaste espace, aux murs recouverts d'un patchwork d'azulejos  décrépis (peut-être pour figurer les fissures qui menacent le royaume d'Espagne ?), c'est une magnifique interprétation que nous ont proposée les comédiens. Une distribution alliant la troupe du TNP et celle des Trétaux de France.

En tête : Robin Renucci. Don Salluste machiavélique, tout de noir vétu, les traits sévères ... à vous glacer le sang dès son entrée en scène. Jérôme Kircher, lui, est un Don César malicieux et solaire. Aux côtés de ces deux comédiens expérimentés, Nicolas Gonzales et Juliette Rizoud illuminent la scène. Lui, formidable Ruy Blas, voix chargée d'émotion, déborde de talent. Elle, reine opressée par l'étiquette de la cour, nous laisse entrevoir le feu qui bouillonne en elle.

Oh! Comme on aimerait les voir l'un et l'autre briser les conventions ... mais dans ce décor froid et immense, la bienséance pèse sur leurs épaules. Fantastique scène finale où la Reine, découvrant que Ruy Blas n'est qu'un valet, ne s'approchera plus de lui. Et c'est de l'autre bout de la scène qu'elle assiste à son agonie, qu'elle lui dit au revoir avant de fuir, nous laissant, nous spectateurs, bouleversés.

Ruy Blas de Victor Hugo, mise en scène Christian Schiaretti. Avec Robin Renucci, Jérôme Kircher, Roland Monod, Isabelle Sadoyan, Clara Simpson, Gilles Fisseau, Yves Bressiant, Philippe Dusigne, Claude Kœner, Romain Ozanon, Antoine Besson, Luc Vernay, Antoine Lyes, Vincent Vespérant et la troupe du TNP : Nicolas Gonzales, Juliette Rizoud, Yasmina Remil, Olivier Borle, Clément Morinière, Julien Tiphaine, Damien Gouy. Au Théâtre des Gémeaux à Sceaux, jusqu'au 29 janvier 2012. Réservations au 01 46 61 36 67 .

Commentaires

Je ne peux que confirmer... J'en suis encore bouleversée en y pensant, plus d'un mois après...

Écrit par : Minyu | 07 janvier 2012

Eh bien, Audrey, j'ai de mon côté été très déçu par ce Ruy Blas auquel j'ai assisté mercredi dernier, sous chapiteau à Val de Reuil (Eure) dans le cadre du festival Automne en Normandie...
Mise en scène terriblement vieillotte, décors et costumes figés, acteurs beuglant leur texte, Robin Renucci en tête... Je me faisais une joie d'assister pour la première fois à un spectacle des tréteaux de France!!! Aucune, mais vraiment aucune émotion ne se dégageait de cette pièce... Une très grande déception, comme je n'en éprouve pas souvent au théâtre!!! A croire que nous ne parlons pas du même spectacle...

Écrit par : Thomas S. | 26 novembre 2012

Les commentaires sont fermés.