Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31 mai 2011

Ce que nous réserve la Comédie-Française pour la saison 2011-2012

Depuis quelques semaines, les programmes de la prochaine saison théatrale arrivent dans ma boite aux lettres. Et c'est mon petit plaisir que de découvrir, en rentrant fourbue du boulot, des courriers de la sorte. Aussi palpitant à mes yeux que des lettres d'amours émanant d'un mystérieux inconnu (là vous vous dîtes probablement "cette fille est bonne pour l'asile"). Et aujourd'hui était vraiment jour de fête car c'est LE programme le plus attendu de l'année que ma gentille factrice m'a apporté : celui de la Comédie-Française. Un superbe livret rouge que  je me suis empressée de décortiquer.

Cette année, entre les pages présentant les spectacles, point de photos des sociétaires et des pensionnaires mais des plans, des vieilles gravures et des rappels historiques. Car cette saison, la Comédie-Française écrit une nouvelle page de son histoire : sa salle principale, la Salle Richelieu, située place Colette, va devoir subir une rénovation pendant plusieurs mois. Impossible de faire une programmation uniquement au Vieux Colombier et au Studio Théâtre : Richelieu, c'est le bateau amiral de la flotte avec 880 places (contre 300 places au Vieux-Colombier et 136 au Studio-Théâtre). Alors, l'administration du Français a opté pour une structure temporaire, installée dans les jardins du Palais-Royal, d'une capacité de 716 places.

Que sait-on déjà sur cette structure qui devrait accueillir des spectacles dès janvier 2012 ? Que la scène serait aussi grande que celle de Richelieu mais apparemment sans un structure technique (cintres et dessous) aussi performante. Que la structure sera entièrement démontable et réutilisable. On peut voir les plans sur le site du concepteur. La billetterie devrait rester à son emplacement actuel, les comédiens continueront à utiliser leurs loges.

La troupe profite aussi de l'occasion pour sortir de ses murs : des représentations au 104 et au Grand Palais sont prévues. Ainsi que, grande première, une tournée en Chine.

Muriel Mayette, l'administratrice générale de la Comédie-française (et il parait qu'elle approuve à présent l'usage du féminin pour son tître) se veut rassurante dans l'édito de la brochure :

"Sans relâche, sans rien abandonner de nos valeurs, sans interrompre notre pratique de l'alternance, nous allons vivre ce temps d'errance comme un temps de voyage, de tréteaux, chaque soir tendus vers l'excellence, pour un moment de grâce attendu, nécessaire et incontestable. Nous allons continuer à jouer ailleurs en prenant le risque de tout recommencer au début. (...) Provisoirement nous allons déménager ensemble pour que vive notre théâtre."

Et côté programmation ?
Le Jeu de l'amour et du hasard de Marivaux (au 104 puis Salle Richelieu) mis en scène par Galin Stoev (L'Illusion comique il y a deux saisons au Français c'était lui) pour ouvrir la saison. J'attends avec impatience L'école des femmes, avec Jacques Lassalle à la mise en scène. Reprise de L'Avare, Bérénice (vu à Versailles cette année) et Andromaque ainsi que d' Un fil à la patte (pour les fêtes de fin d'année puis à nouveau en juillet).
Le Théâtre Ephémère, puisque c'est son nom, sera inauguré par La Trilogie de la Villégiature de Goldoni, mise en scène signée Alain Françon. Sans vous citer tous les spectacles pour cette grande salle, notons aussi Une Puce, épargnez-la de Naomi Wallace, mis en scène par Anne-Laure Liégeois (dont j'avais adoré La duchesse de Malfi au Théâtre 71 à Malakoff cette année)et la reprise de On ne badine pas avec l'amour, un peu à l'étroit cette saison au Vieux Colombier.
Au Vieux Colombier, justement, la saison s'ouvrira par Pluie d'été de Marguerite Duras (M.E.S Emmanuel Daumas). Autres créations :
La Noce de Bertold Brecht, Erzuli Dahomey, déesse de l'amour de Jean-René Lemoine et Amphitryon de Molière.
Spectacle musical, comme cela est à présent la coutume, pour ouvrir la saison au Studio Théâtre. Après Chansons des jours avec et chansons des jours sans, cette année, cela sera au tour des Chansons déconseillées, toujours avec Philippe Meyer à la baguette. Aurélien Recoing mettra en scène Le Petit prince de Saint-Exupéry ; Alain Françon et Gilles David se lanceront dans Le cercle des castagnettes, série de monologues signés Feydeau. Et puis il y aura aussi
Le Jubilé d'Agathe de Pascal Lainé, lecture par Gisèle Casadesus, la plus ancienne des sociétaires honoraires. Un moment à ne pas manquer (en décembre).

Enfin, Peer Gynt d'Ibsen pour 35 représentations au Grand Palais dans une mise en scène d'Eric Ruf, un des sociétaires de la troupe.

Voilà, vous savez à présent non pas tout mais l'essentiel, pour le reste, allez directement sur le site de la Comédie-française. Les abonnements seront ouverts dès le 3 juin.

 

Commentaires

Cette saison promet d'être passionnante !
J'aimerais beaucoup voir moi aussi l'école des femmes : le rôle d'Arnolphe est joué par Thierry Hancisse!

Écrit par : Minyu | 01 juin 2011

je voudrais acheter 4 abonnements: est-ce possible sur internet?

Écrit par : bourquelot | 03 juin 2011

A ma connaissance, les abonnements ne se font que par courrier. Mais le mieux serait de passer un coup de fil à la Comédie-Française pour s'en assurer.
Voici leur numéro : 0 825 10 1680

Écrit par : Audrey | 03 juin 2011

Rectificatif : on peut (et il semblerait que cela soit une nouveauté cette année) souscrire un abonnement en ligne, directement sur le site de la Comédie-Française : http://www.comedie-francaise.fr/abon.php?id=209

Écrit par : Audrey | 08 juin 2011

Cette saison a tout pour être formidable.
Je me demandais justement pourquoi il y avait des travaux devant le théâtre, merci pour ces précisions.
Juliette

Écrit par : cours de theatre | 25 septembre 2011

Je cherche des places pour "Chansons déconseillées"

Écrit par : christiane | 01 octobre 2011

Merci pour cet article de votre site !

Écrit par : complementaire santé | 05 octobre 2011

Les commentaires sont fermés.