Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 mars 2011

"Quelqu'un comme vous" : Bénabar et Weber au Rond-Point

"Le jeu c'est de deviner à quoi on joue"

La dernière fois que j'ai vu Bénabar sur scène, cela a fini en une partie de "1,2,3 Soleil" avec le public. C'était au théâtre antique d'Arles pour un concert. Mais rien de tel hier  soir au théâtre du Rond Point.

Pour la première fois sur les planches - après un premier essai, plutôt réussi, comme comédien au cinéma - le chanteur est bien entouré : Jacques Weber pour la réplique, Isabelle Nanty pour la mise en scène.

Quelqu'un comme vous, c'est l'histoire de deux hommes, "deux inconnus sans nom ni prénom", qui se retrouvent sur une immense plage déserte. Au milieu de cette étendue de sable, Bénabar, dans le rôle du casse-pieds, vient se poser au plus près d'un Jacques Weber qui ne rêve que de solitude et de tranquilité. Le casse-pieds se fait de plus en plus pénible, pressant l'autre d'interrogations, banales et insignifiantes au départ, puis de plus en plus précises ... L'importun est-il là par hasard ? On commence peu à peu à en douter.

La pièce a été écrite par Fabrice Roger-Lacan. On lui doit le plus célèbre Cravate Club, déjà mis en scène par Isabelle Nanty, avec Charles Berling et Edouard Baer. La pièce a même été adapté au cinéma. Déjà un face à face entre deux hommes ... déjà une histoire qui ne m'avait séduite qu'à moitié.

Car voilà, s'il n'y a rien à redire à la prestation des deux acteurs - Weber magistral comme à son habitude, Bénabar confirmant ce qu'il nous avait déjà montré au cinéma - le texte m'a laissée un peu de marbre. Quelques répliques intéressantes certes, une idée de départ qui pouvait prêter à sourire, mais aussi beaucoup de longueurs  (j'ai vu trois personnes autour de moi les yeux clos et la tête renversée ... pas très bon signe !) et une fin qui laisse la salle dubitative. Il y eut de longues secondes d'hésitation avant les applaudissements, comme si tout le monde se demandait "est-ce bien là la fin ?"

Quelqu'un comme vous de Fabrice Roger-Lacan au Théâtre du Rond Point, avec Jacques Weber et Bénabar, mise en scène d'Isabelle Nanty.
Jusqu'au 10 avril 2011. Réservations Théâtre du Rond Point au 01 44 95 98 21

Les commentaires sont fermés.